L'Eglise Episcopale américaine suspendue de la Communion anglicane à cause de sa position pro-gay

L’Archevêque de Cantorbéry Justin Welby Source: Reuters
L’Archevêque de Cantorbéry Justin Welby

Sur fond de position sur le mariage gay et d’homosexualité en général, l’Eglise Episcopale américaine sera exclue des organes de décision anglicane, ce qui implique qu’elle sera suspendue du groupe de travail de la Communion anglicane.

Les épiscopaliens seront privés de tout poste important dans les organes de la Communion pendant trois ans, une durée qui doit permettre de résoudres les conflits sur l’homosexualité au sein de la communauté anglicane.

La décision a été prise par les membres du clergé supérieur à l’issue d’une réunion à Canterbury présidée par l’Archevêque Justin Welby, afin de trouver une issue aux désaccords concernant les couples du même sexe. Les pourparlers se sont avérés «très difficiles», d’après les participants.

Lire aussi : Le Vatican en colère après le coming-out d'un prêtre polonais

Cette mesure «apportera de véritables souffrances» aux gays et lesbiennes, ainsi qu’aux épiscopaliens «dévoués à suivre Jésus sur la voie de l’amour», a estimé l'Evêque-Président de l'Eglise épiscopale des Etats-Unis Michael Curry, qui a assisté à la réunion.

Lire aussi : Le pape appelle à l'ouverture par rapport aux migrants en Europe

Dans une déclarations conjointe, les leaders anglicans ont admis la «différence profonde» quant au point de vue sur le concept de mariage, tout en notant que l’approbation du mariage gay par l’Eglise Episcopale constituait «un écart fondamental de la foi et de la doctrine» de la majorité des Anglicans.

Lire aussi : l'Eglise doit ouvrir les yeux après le référendum en Irlande, estime l’archevêque de Dublin

L’anglicanisme est la troisième confession du christianisme par le nombre d’adhérents dans le monde, après le catholicisme et l’orthodoxie. La communauté anglicane a cependant été sujette à une division concernant l’homosexualité, qui s’est manifestée ouvertement en 2003, après la consécration par l’Eglise Episcopale du premier évêque ouvertement gay dans l’Etat du New Hampshire, aux Etats-Unis. L’année dernière, le plus haut organe législatif épiscopal, la Convention générale, a voté pour l’autorisation des mariages gay dans ses églises.

Lire aussi : Marion Maréchal-Le Pen et le Front national divisent l’Église catholique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales