Le Royaume-Uni ferme les comptes bancaires de RT : une riposte militaire prévue par Moscou ?

Le Royaume-Uni ferme les comptes bancaires de RT : une riposte militaire prévue par Moscou ? © Lucas Jackson Source: Reuters
Jenna Lee

C’est dans un drôle de monde qu’habite Jenna Lee, la journaliste américaine et présentatrice chez Fox News : pour elle, si les comptes bancaires de RT sont fermés au Royaume-Uni, la Russie y envoie immédiatement ses navires de guerre.

Alors qu’elle animait comme d’habitude son émission Happening Now sur la chaîne américaine Fox News, la journaliste Jenna Lee s’est livrée à quelques raccourcis. Le sujet principal ? Vous l’aurez deviné : la Russie «ressurgissante» et «agressive» dont les tentatives de «réaffirmer son statut de superpuissance» doivent être contrées par tous les moyens.

Mais il semble que l’animatrice se soit retrouvée à court d’exemples de l’«agressivité» de Moscou, décidant alors d’en créer elle-même, de manière, dirait-on, arbitraire.

«Il y a des informations, je précise ça pour nos téléspectateurs, venues d’Angleterre cette semaine, selon lesquelles les banques anglaises auraient empêché une télévision russe d’être en mesure de faire son travail en Angleterre. Alors l’Angleterre fait ça, et tout à coup, des navires de guerre russes passent le long de ses côtes. Certains se demandent alors si ces deux choses sont liées…», a alors lancé Jenna Lee. Sans pour autant provoquer le moindre étonnement chez son interlocutrice, ancienne fonctionnaire américaine et spécialiste de la sécurité KT McFarland, pour qui le lien entre ces deux faits ne faisait apparemment aucun doute.

Sauf que la présentatrice américaine a omis de préciser un détail crucial : la Marine russe avait annoncé le passage de ces navires par La Manche, par communiqué officiel, le 15 octobre, soit 6 jours avant que ses navires ne passent devant les côtes britanniques. Le blocage des comptes de RT au Royaume-Uni, lui, a été décrété le 17 octobre

La traversée de La Manche par des navires russes a suscité une véritable hystérie dans les médias et sur les réseaux sociaux britanniques. Si les internautes se sont affolés du fait que la Marine russe passe «à un kilomètre» de la Grande Bretagne, le secrétaire britannique à la Défense, Michael Fallon, a déclaré que ce déploiement avait pour objectif de «tester les capacités de défense du Royaume-Uni». Reste à préciser que le porte-avions Amiral Kouznetsov, escorté par sept autres navires (une flotte redoutable !) se dirigeait en fait… en Méditerranée. Et depuis le port de Severodvinsk, dans la mer Blanche, il était donc tout naturel que ces navires de guerre russes passent à côté de la Grande-Bretagne pour atteindre leur destination.

En ce qui concerne le blocage des comptes de RT UK, annoncé le 17 octobre, il convient de noter que la banque NatWest, qui fait partie du groupe bancaire Royal Bank of Scotland et dont les actifs sont en grande partie détenus par l’Etat, est vite revenue sur l’annonce du gel des comptes de la chaîne RT UK, précisant le jour même que les comptes restaient actifs et qu'elle réévaluait la situation. Dans l’intervalle, cette mesure a provoqué une vague de réactions de la part de journalistes et de simples citoyens, au point que le gouvernement de Theresa May a dû préciser qu’elle n’avait «rien à voir» avec la décision de la banque, prise, selon Londres, de façon unilatérale par cette dernière.

Lire aussi : Blocage des comptes de RT au Royaume Uni : «Une journée très triste pour la liberté d’expression»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.