Un porte-avion russe va traverser la Manche : panique à bord du côté de Londres

Un porte-avion russe va traverser la Manche : panique à bord du côté de Londres© Wikipédia
Suivez RT France surTelegram

La Royal Navy est en alerte rouge après qu'il a été révélé que la Russie prévoyait d'envoyer une flotte de navires de guerre en Méditerranée qui passeraient le long des côtes britanniques.

Les amiraux britanniques élaborent des plans pour escorter l'approche d'un porte-avions russe ainsi que sept autres navires, qui passeront près des côtes du Royaume-Uni pour se rendre en Méditerranée, selon des informations parues dans la presse britannique. 

Le porte-avions russe Amiral Kouznetsov, a quitté le port de Severomorsk à 15h (extrême-nord russe) heure de Moscou (minuit GMT) le 15 octobre en direction de la Méditerranée orientale. Le transporteur sera escorté par le croiseur de bataille Pierre le Grand, le navire anti-sous-marin Severomorsk, ainsi que cinq autres navires de la flotte du Nord de la Russie.

Selon un communiqué officiel, ces navires devront «assurer une présence militaire navale dans les zones maritimes importantes du monde».

Pour atteindre leur destination, les navires devront passer par la Manche, où la Royal Navy (la marine britannique) a été mise en état alerte maximal.

Si la marine britannique est sur le branle-bas de combat, c'est que les actifs britanniques et ceux de l'OTAN surveillent régulièrement les navires de guerre d'autres nations lorsqu'ils entrent dans les eaux internationales à proximité du territoire du Royaume-Uni. Dans le cas présent, «les mêmes conditions seront appliquées», a signalé un porte-parole du ministère de la Défense britannique dans un communiqué officiel.

La presse britannique tire la sonnette d'alarme

Malgré le caractère routinier de cette traversée, la presse britannique s'est laissée aller à un véritable délire de panique, enchaînant les déclarations sensationnalistes.

Par exemple, le très populaire Times, évoquant le processus, a expliqué dans l'un de ses articles que la Royal Navy avait envoyé deux navires de guerre pour intercepter un «porte-avions russe lourdement armé qui passera à proximité des eaux du Royaume-Uni et dont le but est de bombarder les rebelles à Alep». 

Selon l'analyste Ammar Waqqaf, cela tient beaucoup au climat politique en vigueur au Royaume-Uni.

«Il faut comprendre l'atmosphère qui règne ici au Royaume-Uni en ce qui concerne la Russie», a-t-il déclaré à RT. «Il ne s'agit pas d'une déclaration officielle faite par le gouvernement, mais par certains députés exaltés qui se sont réunis, il y a quelques jours en disant qu'il fallait réagir à la volonté de domination russe en Syrie et se préparer à un éventuel conflit armé», a-t-il ajouté.

La décision d'envoyer  l'Amiral Kouznetsov en Méditerranée a été prise en septembre dernier. La mission du navire devra durer de quatre à cinq mois. Seul le porte-avions russe a déjà mené des opérations militaires en Méditerranée orientale au cours des dernières années.

Les forces russes sont impliquées dans le conflit syrien, en appui aux forces gouvernementales syriennes contre les militants radicaux djihadistes dont l'Etat islamique et le Front Fatah al-Cham, jadis appelé Front Al-Nosra. 

Lire aussi : Syrie : l'armée russe prête à assurer aux rebelles armés un «retrait sécurisé» d'Alep

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix