Le soutien à la grève minoritaire ? Une insoumise signale au CSA un sondage tronqué sur LCI

Le soutien à la grève minoritaire ? Une insoumise signale au CSA un sondage tronqué sur LCI© MATTHIEU ALEXANDRE / AFP Source: AFP
Photo d'illustration
Suivez RT France surTelegram

Ce 21 décembre, la chaîne d'information LCI a diffusé un sondage tronqué occultant 20% des sondés favorables à la grève contre la réforme des retraites : le soutien au mouvement apparaissait dès lors minoritaire.

Le 21 décembre, lors d'un débat en direct sur la grève contre la réforme des retraites, la chaîne d'information en continu LCI a diffusé une version tronquée des résultats d'un sondage du JDD sur le soutien aux grévistes après deux semaines de mouvement social, accompagné d'un bandeau titré «Grèves : la bascule de l'opinion ?».

«Soutien à la grève : 31%. Opposés à la grève : 19%. Hostiles à la grève : 15%», pouvait-on lire à l'écran, laissant apparaître un taux d'opinions négatives légèrement supérieur à celui d'opinions positives. Le présentateur de la chaîne affirme en outre que les 35% restants «ne commentent pas vraiment».

Problème, la réalité du sondage est toute autre. En effet, seuls 15% des sondés ont exprimé de l'indifférence pour la grève, alors que les 20% exprimant de la «sympathie» pour le mouvement (portant à 51% le taux d'opinions favorables au mouvement) ont tout simplement disparu de la version du sondage diffusée par LCI.

Sur son site internet, le JDD exposait ainsi les résultats de son sondage : «Quelque 31% des personnes interrogées par l'Ifop pour notre sondage hebdomadaire sur la réforme des retraites disent soutenir la grève contre ce projet gouvernemental [...] Le taux de "sympathie", lui, ne change pas et reste stable à 20% depuis début décembre. Les sondés sont, au contraire, 19% à se dire "opposés" au mouvement contre cette réforme ; et 15% y sont hostiles. Pour finir, 15% se disent "indifférents".»

Signalement au CSA

Erreur ou manipulation ? Deuxième option, répond Julie Garnier, oratrice de la France insoumise. Interviewée sur la chaîne d'information le 22 décembre, elle a annoncé avoir saisi le CSA. «Je tiens quand même à vous le dire : hier, sur cette chaîne, vous en avez fait une présentation qui était biaisée. Renaud Pila [journaliste à LCI] a omis de citer les 20% de sympathisants, et c'était le même sondage dont je parle [...] Je le dis, je vous ai signalé au CSA, parce que c'est un manquement grave, et c'est une manipulation», a-t-elle dit.

Sur Twitter, l'ex-candidate LFI aux européennes a appuyé ses propos, en diffusant le sondage tel qu'il a été diffusé à l'antenne, en parallèle avec la réalité des chiffes.

LCI plaide l'erreur

Les journalistes de LCI ont apporté quelques précisions sur le plateau. «On s'est simplement posé la question sur ce plateau, il n'y a eu aucune affirmation», a expliqué l'un d'eux en réponse à Julie Garnier. Le mea culpa a ensuite été plus franc : «On a eu accès au sondage du JDD mais partiellement, on a commis une erreur, on vous prie de nous excuser.»

Contacté par le site Arrêt sur Images, Emmanuel Ostian, présentateur, a pour sa part invoqué la précipitation due au format du direct. «J'étais à l'antenne depuis 18 heures. La newsletter du JDD arrive à la rédaction en chef vers 19h30. On m’avertit du sondage dans l'oreillette. A 20h, je profite de la pause pub pour aller en régie voir l'infographie préparée. En regardant très vite, je vois que l'ensemble des résultats sont loin de faire 100 %, je me dis que c'est bizarre, et je demande qu'on vérifie. Mais tout cela se fait très vite, j'ai une minute avant de devoir retourner en plateau.»

Lire aussi : «On raconte de la m*rde sur vous» : des youtubeurs accusent LCI d'avoir détourné leur documentaire

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix