«Je ne suis pas arrogant, je suis déterminé» : Macron parvient encore une fois à irriter Twitter

«Je ne suis pas arrogant, je suis déterminé» : Macron parvient encore une fois à irriter Twitter© POOL New Source: Reuters
Emmanuel Macron à Lyon en septembre 2017.
Suivez RT France surTelegram

Le président français a suscité (une fois encore) nombre de réactions indignées en se défendant d'être arrogant, tout en conspuant le «triste réflexe de l'envie française», dans une interview à l'hebdomadaire allemand Der Spiegel.

«Ich bin nicht arrogant, ich sage und tue was ich mag» – «Je ne suis pas arrogant, je suis déterminé» : c'est cette citation du président français au cours de la longue interview qu'il leur a accordée, que Der Spiegel a décidé de faire figurer en Une de son édition du 14 août.

Je ne suis pas arrogant pour les Français. Je suis déterminé.

Interrogé par l'hebdomadaire allemand sur ses propos polémiques de ces dernières semaines, notamment l'usage du qualificatif «fainéants», ou encore sa réaction face aux manifestants syndicalistes de GM&S, qui devraient selon lui chercher des postes au lieu de «foutre le bordel», le locataire de l'Elysée a tenu à mettre les points sur le «i» : «Je ne suis pas arrogant pour les Français. Je suis déterminé [...] J'aime mon pays et les Français. J'adore parler avec eux et les convaincre. C'est mon travail chaque jour de me battre pour mes compatriotes. Mais aussi ne pas succomber à la démagogie et aux mensonges ou consentir à des faveurs.» 

Autre passage marquant de l'interview, le président de la République, très critique à l'égard des mouvements sociaux auxquels il est confronté, a évoqué le «triste réflexe de l'envie française», qui «paralyse» selon lui le pays. 

«Macron ne peut pas changer de peuple, donc il l'insulte»

Sur Twitter, ces nouvelles considérations publiques du chef d'Etat n'ont semble-t-il pas fait l'unanimité. Un internaute a par exemple relevé avec ironie que le fait d'être déterminé ne prémunissait pas contre l'arrogance...

«L’argument du narcissique Macron pour justifier son comportement ? Ceux qui ne sont rien sont des envieux», a fait valoir un autre utilisateur de Twitter en colère.

Le paradoxe donné par un président de la République, qui nie être arrogant tout en tançant les travers de son peuple dans la même interview, n'a pas manqué d'être relevé par de nombreux internautes.

L'ancienne députée écologiste puis du Parti de gauche, Martine Billard, s'est quant à elle insurgée contre la référence à «l'envie française», qu'elle assimile à une insulte.  

Une fédération CGT a relevé la pique du président, qui semble viser pour elle la culture du rapport de force social en France. 

Le président français, dont la réforme du code du travail par ordonnances fait face à une vague de protestation portée notamment par une mobilisation syndicale, se verra certainement reprocher ses propos au cours des prochaines manifestations. 

Lire aussi : Macron a fait lire à Merkel son discours de la Sorbonne sur l'Europe avant de le prononcer

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix