Un avion militaire russe s'écrase en Syrie : les 39 passagers déclarés morts

Un avion militaire russe s'écrase en Syrie : les 39 passagers déclarés morts
Illustration ©Sergey Pivovarov / Sputnik

Un avion de transport militaire russe avec 33 passagers et 6 membres d'équipage à bord s'est écrasé à l'approche de la base militaire russe de Hmeimim en Syrie. Une défaillance technique serait à l'origine du crash.

Dans un communiqué, le ministère russe de la Défense a annoncé que le crash d'un avion de transport militaire avec 39 personnes à bord ce 6 mars n'avait fait aucun survivant.

L'avion, un Antonov An-26 d'après l'agence TASS, transportait 33 passagers et 6 membres d'équipage. L'appareil s'est écrasé à environ 500 mètres de la piste d'atterrissage de la base aérienne russe de Hmeimim, en Syrie. Selon le ministère de la Défense, le crash serait dû à une défaillance technique, aucun tir ennemi n'ayant été constaté.

Le président russe Vladimir Poutine a exprimé ses condoléances aux familles des soldats russes ayant trouvé la mort dans l'accident.

La base militaire russe de Hmeimim, située près du village du même nom dans le gouvernorat de Lattaquié, a été établie en 2015 afin de servir de point de déploiement des opérations militaires russes contre l'Etat islamique. Hmeimim a abrité les avions de combat et bombardiers russes dans le cadre de la campagne contre Daesh, en soutien de l'armée syrienne. En décembre 2017, cette base a été la cible d'une attaque menée par des groupes armés rebelles.

Fin 2017, des accords ont été signés entre Moscou et Damas pour que les bases russes de Tartous et de Hmeimim puissent continuer à être utilisées par l'armée russe pour au moins 49 années supplémentaires, et ce sans contrepartie financière.

Lire aussi : Un avion militaire russe Su-25 s'est écrasé en Syrie, son pilote a été tué

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.