Les Qataris se ruent dans les supermarchés après la fermeture de l'unique frontière du pays (IMAGES)

Les Qataris se ruent dans les supermarchés après la fermeture de l'unique frontière du pays (IMAGES) Source: AFP
Suivez RT France surTelegram

La rupture diplomatique avec le Qatar annoncée par l'Arabie saoudite et ses alliés fait craindre des pénuries aux habitants et aux ressortissants étrangers établis dans ce pays caractérisé par une grande dépendance alimentaire.

L'annonce le 5 juin au matin de la rupture de leurs relations diplomatiques avec le Qatar par l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, l'Egypte, le Yémen a provoqué de vives inquiétudes au sein de la population qatarie, notamment à cause d'éventuelles pénuries. Ce bouleversement diplomatique dans les pays du Golfe a notamment eu pour conséquence la fermeture de l'unique frontière terrestre du Qatar, avec l'Arabie saoudite, faisant ainsi craindre des problèmes d'approvisionnement des magasins dans les jours à venir.

Le site anglophone qatari d'informations Doha News rapporte que «de nombreux consommateurs remplissent leurs caddies de provisions de lait, d'eau, de riz et d’œufs dans plusieurs magasins» de Doha, la capitale de l'émirat. En plein ramadan, les magasins ne sont jamais aussi achalandés, selon le média qatari.

Sur les réseaux sociaux, des photographies de chariots remplis ont rapidement circulé, témoignant de l'anxiété dans laquelle se trouve la population du Qatar quant à l'évolution de la situation.

En effet, la fermeture de la frontière entre l'Arabie saoudite et le Qatar menace directement l'importation de denrées alimentaires et de produits de consommation courante, note le quotidien libanais francophone L'Orient Le Jour. D'autres photographies montrent des étalages vidés en quelques heures dans différents commerces du pays.

Plusieurs témoins n'hésitent pas à évoquer des scènes de «panique».

Panique dans un pays qui importe massivement ses denrées alimentaires

Pour tenter de rassurer la population, le gouvernement qatari a fait savoir que «les espaces aériens et maritimes rester[aient] ouverts», rapporte le quotidien anglophone qatari The Peninsula. Le ministère qatari des Affaires étrangères a également réagi face aux craintes des habitants de l'émirat. Il a assuré que la fermeture de la frontière saoudienne n'aurait pas d'impact sur l'approvisionnement des magasins et n'handicaperait donc pas la vie des Qataris ni des nombreux résidents étrangers.

Le Qatar, Etat entièrement bâti en zone aride, produit moins de 10% de ses biens de consommation courante, selon une étude publiée l'an passé par le cabinet d'analyse Future Directions. En 2012, le pays importait presque 100% de ses céréales et de ses huiles, 93% de sa viande, 86% de ses fruits et 83% de ses légumes – une dépendance alimentaire exceptionnelle qui explique en partie les craintes des habitants.

Le 5 juin, l'Arabie saoudite, l'Egypte, Barhein et les Emirats arabes unis ont tous annoncé rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar. Un revirement sans précédent dans la diplomatie des pays du Golfe. Doha est accusé depuis plusieurs années de soutenir le terrorisme islamiste, notamment en raison de ses accointances avec les Frères musulmans, les taliban ou encore le Hamas.

Lire aussi : Philippot veut en finir avec «la bienveillance des milieux autorisés français pour le Qatar»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix