«Pleurniche permanente hospitalière» : Yves Calvi pris dans une polémique à retardement (VIDEO)

«Pleurniche permanente hospitalière» : Yves Calvi pris dans une polémique à retardement (VIDEO)© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP Source: AFP
Yves Calvi en 2020 sur RTL.
Suivez RT France surTelegram

Des propos de l’animateur Yves Calvi, agacé par la «pleurniche permanente hospitalière» en mars dernier, ont suscité une polémique aujourd'hui alors que la survie de nombreux malades du Covid-19 dépend de la capacité d'accueil des hôpitaux.

«Je vais choquer tout le monde en disant ça...», avait fort justement pressenti l'animateur Yves Calvi le 12 mars sur Canal+ avant de prononcer les mots qui lui valent aujourd'hui des critiques virulentes sur les réseaux sociaux. 

«Je vais choquer tout le monde en disant ça mais la pleurniche permanente hospitalière fait qu’on est en permanence au chevet de notre hôpital», avait-il asséné. 

Et à l’animateur d'ajouter après avoir été interrompu : «Présentez tous les soirs cette émission et vous verrez que c'est une réalité !».

D'abord passée relativement inaperçue, la sortie de l’animateur a été beaucoup moins tolérée par le public une fois exhumée, quelques semaines et des milliers de morts du Covid-19 plus tard. L'extrait a depuis a été largement partagé sur les réseaux sociaux, provoquant émoi, colère et appel au boycott de l'émission. 

[Yves] Calvi, allez travailler sans moyen matériel ou humain, en ayant peur d’être infecté 

«[Yves] Calvi, allez travailler sans moyen matériel ou humain, en ayant peur d’être infecté ou d’infecter vos patients et pari lancé vous ne pleurnicherez pas, vous pleurerez et ne resterez pas», s'est indignée la députée insoumise Caroline Fiat, elle-même aide-soignante ayant repris du service dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. 

Sur le réseau social, le Collectif inter-hôpitaux, très actif dans le bras de fer qui a opposé l'hôpital public et l'exécutif pendant un an avant la crise du Covid-19, a appelé au boycott pur et simple de l'émission de l'animateur. 

Plus douloureux pour l’animateur, le compte Twitter «Balance ton média» à l'origine de la diffusion à rebours des propos d'Yves Calvi, a diffusé un montage juxtaposant ses déclarations et sa participation à un clip de soutien au personnel hospitalier produit par RTL. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix