Gilet jaune de la première heure, Jacline Mouraud envisage de créer son parti

Gilet jaune de la première heure, Jacline Mouraud envisage de créer son parti© Damien Meyer Source: AFP

Figure médiatique des Gilets jaunes, Jacline Mouraud a confié au Journal du dimanche qu'elle pourrait créer son propre parti politique, une semaine après le lancement d'un «rassemblement Gilet jaune citoyen» porté notamment par Francis Lalanne.

C'est une figure «historique» du mouvement des Gilets jaunes, et sans doute l'une des personnalités les plus clivantes au sein du mouvement. La bretonne Jacline Mouraud, dont le coup de gueule sur Facebook contre la hausse du prix des carburants en octobre dernier avait été l'un des détonateurs de la mobilisation, a confié au Journal du dimanche (JDD) du 22 décembre qu'elle pourrait créer son propre parti politique.

«Au fond, c'est la seule chose envisageable», commente pour l’hebdomadaire celle qui se définit comme l'un des Gilets jaunes «modérés», par rapport notamment à la «bande à [Eric] Drouet [une autre figure des Gilets jaunes] qui veut démolir la démocratie française».

Jacline Mouraud est en effet partisane du dialogue avec l’exécutif. Elle avait appelé à «sortir intelligemment du mouvement» sur LCI le 11 décembre, au lendemain des annonces faites par Emmanuel Macron pour calmer la contestation. «Ils [les dirigeants] n'ont pas dit qu'ils étaient fermés à tout le reste», avait-elle justifié pour inciter les Gilets jaunes à participer au grand débat annoncé par le président.

Cette position lui a valu de nombreuses critiques de la part des partisans de la poursuite de la mobilisation. Jacline Mouraud s'est en outre régulièrement plainte d'avoir reçu des menaces de mort depuis la vidéo qui l'a rendue célèbre et ses différentes prises de position rendues publiques par la suite. 

La militante avait même demandé une protection policière en raison d'une salve de menaces de mort, reçues après la co-signature d'une tribune des autoproclamés «Gilets jaunes libres» appelant à la «sortie de crise» dans le JDD du 2 décembre. La délégation à laquelle elle entendait participer ne s'est finalement pas rendue à Matignon le 3 décembre pour rencontrer Edouard Philippe, notamment pour des «raisons de sécurité». 

Des listes Gilets jaunes concurrentes aux européennes ?

Peu d'informations sur les revendications portées par l'éventuel futur parti de Jacline Mouraud ont été transmises par cette dernière, qui explique par ailleurs n'avoir «aucune accointance avec aucun parti». Dans son interview au JDD, elle laisse néanmoins entrevoir quelques idées personnelles, comme celle de fixer un âge minimum pour endosser la fonction présidentielle : «Le problème, c'est qu'il [Emmanuel Macron] est jeune. Il devrait y avoir un âge minimum pour être président : 50 ans», explique l’hypnothérapeute de 51 ans. Aux dernières élections présidentielles, elle affirme avoir voté blanc au premier et au second tour. 

La seule sympathie politique avouée de la Bretonne va à l'ancien président Nicolas Sarkozy, décrit comme «le seul qui a[it] des couilles», et pour qui elle dit avoir voté en 2007 et 2012, ainsi qu'à la primaire de la droite et du centre de 2016. 

Cette annonce intervient quelques jours après celle de la création d'un «rassemblement Gilet jaune citoyen» porté notamment par le chanteur Francis Lalanne et Thierry Paul Valette, coordinateur du mouvement à Paris. La formation, qui se défend d'être un «parti politique», entend porter les revendications des Gilets jaunes «sauf celles racistes et antisémites», aux élections européennes de 2019.

Lire aussi : Une liste des Gilets jaunes aux européennes ferait-elle le jeu de LREM ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»