Valls à Wauquiez : «Je ne me laisserai jamais entraîner par un opportuniste !» (VIDEO)

Source: Reuters

Taclé par le député LR lors du débat sur l'état d'urgence du 19 juillet, Manuel Valls l'a renvoyé dans les cordes, le traitant d'opportuniste et soulignant une différence «irrémédiable» entre eux concernant leur conception de la République.

«La vraie différence entre vous et nous, c'est que vous invoquez les libertés personnelles des terroristes, nous nous disons qu'il n'y a pas de liberté pour les ennemis de la République !» a lancé Laurent Wauquiez, député les Républicains de la Haute-Loire (LR), hors de lui au premier ministre. 

Laurent Wauquiez a en effet reproché à Manuel Valls et son gouvernement de ne pas «prendre les mesures qui permettent de s'adapter» en ce qui concerne le terrorisme.

Le chef du gouvernement, très énervé, a quant à lui personnellement attaqué le député, le traitant d'opportuniste et l'accusant de dévier de la droite républicaine avec ses positions sur la sécurité qu'il qualifie de «stratégie». 

«Je pense que c'est une stratégie, que c'est une stratégie de votre part, que je ne confond pas avec la droite républicaine», a lancé le chef du gouvernement. Redoublement de colère, il termine son apostrophe en comparant la politique proposée par Laurent Wauquiez aux heures les plus sombres de l'Histoire.

«Cette stratégie, monsieur Wauquiez, elle vous emportera. Parce que, quand on ne respecte pas les principes de la République, les principes qui sont au-delà, alors c'est le dérapage. Et monsieur Wauquiez, qu'est-ce qui fonde la République ? C'est l'État de droit (...) S'il y a Monsieur Wauquiez, quelque chose qui nous sépare, c'est cette différence fondamentale de la démocratie et de la République, et je ne me laisserai jamais entraîner par un opportuniste dans cette voie là».

A l'assemblée, lors du débat sur l'état d'urgence dans la nuit du 19 au 20 juillet, les députés ont voté la prolongation de six mois de l'état d'urgence à la suite de l'attentat à Nice.

Lire aussi : Valls suscite la polémique en appelant «à vivre avec la menace terroriste»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales