Les enquêtes sur les écoutes de la Trump Tower sont menées sans la moindre cohérence

Les enquêtes sur les écoutes de la Trump Tower sont menées sans la moindre cohérence© Jonathan Ernst Source: Reuters
Devin Nunes

Ce qui paraît le plus surprenant dans l'histoire des écoutes est que la Maison Blanche n'a pas une seule fois été active, demeurant en retrait et se bornant à réagir, indique l'avocat international et ancien officier de la CIA Jack Rice.

Le Président du House Intelligence Committee (Comité de renseignement de la Chambre des Représentants) Devin Nunes a été farouchement critiqué par certains membres du Congrès, quand ils ont appris qu'il était passé par la Maison Blanche pour enquêter sur les potentielles écoutes qui auraient visé Donald Trump.

Les déclarations de Devin Nunes ont jeté une nouvelle lumière sur les accusations de Donald Trump pour l'instant non confirmées mais selon lesquelles il aurait été écoutée par le président Obama.

RT:  Une enquête indépendante pourrait-elle passer outre le FBI ? Capitol Hill semble avoir été saisi par une l'idée que le FBI serait incapable d'effectuer une bonne enquête et qu'il faudrait créer un nouveau comité. Qu'en pensez-vous?

Jack Rice (J. R.) : Trois enquêtes sont en cours en ce moment. Le House Intelligence Committee, le Intelligence Committee du Sénat se préparent à commencer les leurs dans les jours qui viennent, puis ensuite viendra le FBI. Je pense que le problème que l'on voit dans le House Committee rappelle les histoires des policiers de Keystone. Beaucoup de choses font surface ça et là, beaucoup d'incohérences. Certaines choses viennent de Devin Nunes, mais nous n'entendons pas grand chose de la part du Sénat. Je pense que cela fait partie du problème.

Il est vrai qu'il n'y a pas de cohérence et de processus continu, ce qui serait raisonnable. Tout semble aléatoire. Pourquoi Devin Nunes est-il allé à la Maison Blanche, qu'est-ce que cela veut dire ? Beaucoup de gens sont désorientés. En fait, un républicain est même allé jusqu'à dire : «Devin Nunes doit peut-être démissionner.» C'est la question que se pose la population.

La source de préoccupation, je crois, c'est la motivation de Devin Nunes

RT:  Cela change-t-il la manière de recueillir des informations ? Toute cette rhétorique, toutes ces spéculations quant à qui doit partir, qui doit rester, qui est responsable, cela change-t-il ce que fait le FBI ?

J. R. : Le FBI va continuer dans la voie qu'il a déjà empruntée, et c'est une bonne chose. Le House Intelligence Committee va faire de même. La source de préoccupation, je crois, c'est la motivation de Devin Nunes. Est-il là pour protéger la Maison Blanche ? Est-il là pour assurer une enquête indépendante ? S'il acquiert des informations, les fournit-il à tout le monde, ou ne fait-il que dire «allons à la Maison Blanche pour en discuter» ? C'est la véritable source de préoccupation en ce moment.

Le problème de cohérence avec la Maison Blanche est vraiment grave

RT:  Devin Nunes prétend qu'il se sentait obligé de parler au président. Il semble que les enquêteurs maintiennent des choses dans le secret et qu'ils ne veulent certainement pas qu'elles fuitent dans les médias.

J. R. : Vous avez absolument raison. Ce qui se passe est étrange. [...] Il y a des questions concernant la FISA et l’ordre exécutif 12333, et bien d'autres. Mais encore une fois, le problème de cohérence avec la Maison Blanche est vraiment grave. Ce qui paraît le plus surprenant, c'est que la Maison Blanche n'a pas une seule fois était active dans cette histoire. Elle semble toujours répondre à ce qui se passe... S'ils veulent gérer le problème, le contrôler, ils doivent y participer dès le départ. Pourquoi restent-ils toujours en retrait ? Ca semble fou.

Lire aussi : Révélations Vault 7 de WikiLeaks : la CIA affirme avoir été au courant, et accuse des fournisseurs

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.