Tourisme en France : «Les médias créent une psychose», regrette Pierre Gagnaire

Pierre Gagnaire© GEORGES GOBET Source: AFP
Pierre Gagnaire

Le tourisme français pourra-t-il se relever après les attentats de Paris, de Nice et le braquage de Kim Kardashian ? Pour celui que ses pairs reconnaissent comme le plus grand chef étoilé du monde, Pierre Gagnaire, la situation est trop «dramatisée».

RT France : Le tourisme français souffre-t-il de la vague d'attentats en France ?

Pierre Gagnaire (P. G.) : Aujourd’hui tout est dramatisé, les images tournent en boucle. Il n’y a plus de temps de repos. Un événement violent succède à un événement violent. Contrairement à ce que disent certains politiques, on n’est pas en guerre. Bien sûr, celui qui parle comme ça, n’a pas eu de membre de sa famille tué dans un attentat... Il faut toujours se méfier de l’état psychologique dans lequel on est lorsque l’on parle. Evidemment, lorsqu’on a un proche qui a été tué ou atteint physiquement, on a une réaction beaucoup plus violente. C’est important aussi de mettre notre discours en perspective par rapport à l’état dans lequel on est.

RT France : Pensez-vous que les médias présentent la situation plus grave que ce qu'elle est ?

P. G. : Les médias font des papiers, des sensations, du journalisme, ça crée une psychose ! On dit que les Japonais ne veulent plus venir en France, que les Américains ont peur… Tout cela crée un climat un peu défectif... 

Quand on réagit à chaud, on réagit toujours très mal

RT France : Certains experts en tourisme disent que l’attaque de Kim Kardashian est un désastre pour l’image de la France. Qu’en pensez-vous ?

P. G. : Quand on réagit à chaud, on réagit toujours très mal. Et bien sûr, ce n’est pas bon. Il faudra quelques semaines, quelques mois pour analyser l’impact. Heureusement ou malheureusement, les gens oublient très vite. On est dans une société de consommation. Un événement, puis un autre événement.

Quand on parle de l’avion – l’avion est un moyen de transport extrêmement sûr. On ne peut pas dire que l’avion est pire [que les autres moyens de transport]. Si je prends la voiture, j’ai plus peur sur l’autoroute que dans l’avion. Il y a les avions et le métro qui fonctionnent, et tout va bien. Il y a des hôtels… Et à ce qu'il me semble, Kim Kardashian était installée dans un lieu privé. Ce n’est pas un vrai hôtel. Enfin, comment tout cela s’est passé, personne ne le sait. La police doit enquêter et fera ses conclusions sur la nature de cet événement. 

Lire aussi : Attaque de Kim Kardashian à Paris : «Un désastre pour l’image de la France»

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales