Manif pour tous : «Sarkozy nous a trahis»

"Manif pour tous"  à Paris le 5 octobre 2014 Source: Reuters
"Manif pour tous" à Paris le 5 octobre 2014

Avec le refus de revenir sur la loi Taubira, Nicolas Sarkozy tue sa propre crédibilité, estime le porte-parole du mouvement de la Manif pour tous, Camel Bechikh.

RT France : Plusieurs journaux ont titré aujourd'hui que les opposants au mariage pour tous sont déçus par Sarkozy. Est-ce que vous êtes personnellement déçu par ses révélations ?

Camel Bechikh : J'avais personnellement rencontré Nicolas Sarkozy à propos de la question du mariage pour tous. Il avait à l'époque émis des souhaits en notre faveur. Donc nous étions, nous, dans une logique de confiance et Sens commun qui représente le courant inspiré par la Manif pour tous au sein des Républicains , avait lors de son congrès invité Nicolas Sarkozy à prendre la parole, où il avait évoqué clairement l'idée de l'abrogation de la loi. C'est donc pour nous une trahison, qui pose un énorme problème puisque au-delà du fait qu'il trahisse ce sur quoi il s’était engagé, il donne une impression à l'opinion générale qu'on ne peut pas avoir confiance en sa promesse, en la parole d'un politique, présidentiable qui plus est. Donc au-delà de tuer un accord avec le courant des anti-mariage pour tous, il tue quelque part sa propre crédibilité par cette trahison.

Nous on ne lâche pas, on ne lâche rien

RT France : Pourquoi il l'a fait ?

Camel Bechikh : Parce qu'il est dans une logique européiste, une logique mondialiste, qui détruit les traditions, les cultures, qui détruit les frontières, qui favorise les flux migratoires massifs et produit un monde où tout le monde ressemble à tout le monde et où les normes traditionnelles, issues des fondamentaux de l'humanité, sont mises en brèche par des lobbies intellectualisants, soi-disant progressistes mais extrêmement dangereux pour le projet anthropologique que sont les sociétés humaines.

Nous soutiendrons le candidat ou la candidate qui abrogera la loi Taubira

RT France : Pensez-vous qu'aucun politicien ne reviendra plus jamais sur l'abrogation de la loi Taubira ?

Camel Bechikh : Non, nous on ne lâche pas, on ne lâche rien. On va se réarmer, on va se réorganiser, on va réajuster, on va développer un tas d'actions qui vont parasiter totalement ceux qui ne souhaiteront pas abroger la loi Taubira – je parle évidemment chez les Républicains, parce que le Front National s’est clairement positionné pour l'abrogation de cette loi. Nous allons donc concentrer nos efforts sur les trajectoires de Juppé, sur les trajectoires de Sarkozy, puisque ce sont les deux, semble-t-il, les plus «présidentiables» pour les Républicains et nous allons nous organiser. Ce week-end nous avons un Conseil national de la Manif pour tous à Paris, nous allons recevoir l'ensemble de nos cadres nationaux venus de toutes les régions, de tous les départements de France, et nous allons réorienter nos stratégies pour compter de manière encore plus pesante dans les trajectoires des Républicains à travers les campagnes de Nicolas Sarkozy et d’Alain Juppé.

RT France : Envisagez-vous une alliance avec le Front National ou avec d'autres partis d'extrême-droite ?

Camel Bechikh : Il n'y a pas d'alliance. Il n'y a aucune alliance. Il y a simplement un positionnement. Nous soutiendrons le candidat ou la candidate qui abrogera la loi Taubira. Nous en avons fait un axe majeur pour la politique qui est la nôtre, dans le sens où nous sommes à des fondamentaux de la gestion sociétale. Là on ne parle pas de chômage, on ne parle pas d'immigration, on parle de l’origine de l'espèce humaine.

RT  France : Si ce candidat ou cette candidate qui soutient votre cause sera par exemple Marine Le Pen, allez-vous soutenir sa candidature ?

Camel Bechikh : Nous ne le ferons pas de manière directe, mais nous dirons, et j’en laisserai le soin à Ludovine de La Rochère, la présidente, de confirmer ou d'infirmer ces propos. Mais il me semble clair que nous avons un mot d'ordre que nous tenons depuis 2012 : c'est que nous sommes opposés à cette loi, les gens qui nous suivent sont extrêmement nombreux en France et notre réseau est l'un des plus importants mis en place après La Manif pour tous – nous donnerons le mot d'ordre suivant que soit réalisé l'abrogation de la loi Taubira. Et en fonction de cette orientation qui n'est pas nouvelle, qui est l'essence-même de notre mouvement, les électeurs feront leur choix.

Aller plus loin : Sarkozy serait revenu sur le Mariage pour tous sous la pression de lobbies et pour les primaires

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales