Accusé de harcèlement sexuel, le gouverneur de l'Etat de New York annonce sa démission

- Avec AFP

Accusé de harcèlement sexuel, le gouverneur de l'Etat de New York annonce sa démission© Johannes EISELE Source: AFP
Le gouverneur de l'Etat de New York Andrew Cuomo.
Suivez RT France surTelegram

Le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, accusé de harcèlement sexuel par plusieurs femmes, a annoncé ce 10 août sa démission, une semaine après un rapport accablant sur l'affaire.

Le démocrate Andrew Cuomo a annoncé ce 10 août sa démission de son poste de gouverneur de New York, déclarant qu'il avait pris cette décision par «amour» de l'Etat et par nécessité pour le gouvernement de l'Etat de fonctionner dans une période de «vie et de mort».

La démission du gouverneur de New York prendra effet dans deux semaines, puis il sera remplacé par Kathy Hochul, 62 ans, une ancienne membre démocrate du Congrès. «Etant donné les circonstances, la meilleure manière de vous aider est de me retirer», a ainsi déclaré Andrew Cuomo, qui a aussi présenté ses «profondes excuses».

Le 3 août dernier, un rapport de 165 pages publié à l'issue d'une enquête indépendante avait attribué au gouverneur démocrate des gestes et des propos déplacés à l'encontre de onze femmes. Le président des Etats-Unis Joe Biden ainsi que la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi – tous deux démocrates – avaient estimé qu'il devait quitter son poste.

Parmi les femmes figurant dans le rapport, une assistante a déposé plainte la semaine dernière, ouvrant la voie à des poursuites judiciaires contre le gouverneur. «Les accusations les plus graves ne reposent sur aucune base crédible dans le rapport. Et il y a une différence entre des allégations d'agissements inappropriés et le fait de conclure qu'il y a harcèlement sexuel», s'est encore défendu Andrew Cuomo. «Mais ça ne veut pas dire que onze femmes n'ont pas été offensées. Elles le sont. Et pour cela, je m'excuse profondément», a-t-il ajouté.

Andrew Cuomo, 63 ans, gouverneur en place depuis 2011 et réélu en 2014 et 2018, avait été mis en cause pour la première fois en février, et les témoignages d'anciennes employées de son administration ou conseillères s'étaient multipliées depuis. En mars, il avait déjà repoussé des appels à la démission.

Auteur: RT France

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix