Une joueuse de football espagnole refuse de rendre hommage à Maradona avant un match

Une joueuse de football espagnole refuse de rendre hommage à Maradona avant un match© Nacho Doce Source: Reuters
Un maillot de Maradona au sol lors d'un hommage à la légende du football argentin, au lendemain de sa mort, à Barcelone (image d'illustration).

La footballeuse espagnole Paula Dapena a refusé de respecter l'hommage à Diego Maradona à l'occasion d'un match lors duquel ses coéquipières ainsi que l'équipe adverse ont observé une minute de silence après le décès du joueur de légende argentin.

Ainsi que l'a rapporté l'AFP, Paula Dapena (24 ans), joueuse du club de Viajes Interrias FF (D3 féminine espagnole), a refusé le 28 novembre 2020 de respecter l'hommage à l'ancienne star du ballon rond Diego Maradona, lors d'un match amical contre le Deportivo La Corogne (D1) à Abegondo (Galice), au nom de la cause des femmes.

Alors que ses coéquipières et ses adversaires se sont tenues debout en ligne pour observer une minute de silence en hommage à la légende du football décédée trois jours plus tôt, à l'âge de 60 ans, Paula Dapena s'est assise et a tourné le dos aux gradins.

«Je n'allais pas honorer quelqu'un qui va à l'encontre de mes idéaux», a-t-elle notamment expliqué, citée par l'antenne espagnole de la Deutsche Welle.

«Il y a quelques jours, à l'occasion de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, aucun geste n'a été fait», a encore expliqué la joueuse au média galicien Pontevedra Viva, reprochant à Maradona de n'avoir pas montré un grand respect pour la cause des femmes durant sa vie.

«Pour être une joueuse, il faut d'abord être une personne, et avoir des valeurs qui vont au-delà des qualités comme celles qu'il avait lui, dont on sait que c'étaient des habilités et des qualités footballistiques spectaculaires», a-t-elle conclu. Son équipe s'est inclinée 10 à 0 contre La Corogne.

L'épisode n'est pas sans rappeler d'autres initiatives critiquées liées au décès de Diego Maradona, comme par exemple le communiqué d'hommage publié le jour-même de sa mort par l'Elysée, dans lequel la présidence française avait, entre autres, choisi de remettre en question les fréquentations politiques du footballeur de légende.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»