Un haut diplomate russe soulève neuf questions sur l'empoisonnement présumé de Navalny au Novitchok

Un haut diplomate russe soulève neuf questions sur l'empoisonnement présumé de Navalny au Novitchok© Instagram : @Navalny
Capture d'écran d'une vidéo publiée le 17 septembre 2020 sur le compte Instagram d'Alexeï Navalny, censée montrer des bouteilles avec des traces de Novitchok.
Suivez RT France surTelegram

Réagissant à la «preuve» avancée par les proches d'Alexeï Navalny, à savoir une bouteille censée porter des traces de Novitchok, l'ambassadeur russe en Allemagne s'est interrogé sur les incohérences, selon lui, du récit de l'entourage de l'opposant.

Dans le cadre de l'affaire Navalny, l'ambassadeur de Russie en Allemagne, Sergueï Iourievitch Netchaïev, a accordé un entretien au Berliner Zeitung. Publiée le 22 septembre sur le site du quotidien allemand, l'interview revient, entre autres, sur la thèse de l'empoisonnement de l'opposant russe défendue par l'Allemagne et d'autres pays dont les Etats-Unis et la France. En particulier, le haut diplomate a été interrogé sur la version des proches de l'opposant russe, selon laquelle une bouteille portant des traces de Novitchok prouverait que l'empoisonnement présumé se serait produit dans sa chambre d'hôtel le 20 août 2020.

S'il y avait vraiment un service secret russe derrière lui, comme on le prétend ici, pourquoi a-t-il agi de manière aussi amateur et dangereuse ?

«Il semblerait que des personnes faisant partie de l'entourage d'Alexeï Navalny aient trouvé des bouteilles d'eau vides dans sa chambre d'hôtel et les aient récupérées. Je trouve tout cela un peu étrange. De quel type de bouteilles s'agit-il ? Pourquoi n'ont-elles pas été enlevées par les auteurs présumés ou le personnel de l'hôtel ?», a ainsi réagi le haut diplomate russe à ce sujet.

«Quel genre d'agresseur laisserait traîner des bouteilles de neurotoxine ? Pourquoi la chambre d'hôtel n'a-t-elle pas été nettoyée pendant des heures après le départ de Monsieur Navalny ? Si une substance extrêmement toxique telle que le célèbre Novichok est impliquée, pourquoi aucun mal n'a été fait aux compagnons de M. Navalny lorsqu'ils sont entrés en contact direct avec cette substance ? Pourquoi tout le monde est-il sain et sauf dans l'hôtel ? Comment le poison présumé est-il sorti du pays ? A-t-il été simplement emporté dans l'avion et même pas stocké hermétiquement ? S'il y avait vraiment un service secret russe derrière lui, comme on le prétend ici, pourquoi a-t-il agi de manière aussi amateur et dangereuse ?», s'est encore interrogé Sergueï Iourievitch Netchaïev auprès du quotidien allemand.

L'entourage d'Alexeï Navalny avait rapporté dans une publication vidéo publiée le 17 septembre sur le compte Instagram de l'homme politique, que des traces de Novitchok auraient été détectées par des médecins allemands sur une bouteille d’eau retrouvée dans l'hôtel où il séjournait à Tomsk et ramassée peu de temps après son malaise. Ses proches avaient précisé que l'agent neurotoxique avait été identifié deux semaines plus tard, et que cette bouteille prouvait la thèse d'un empoisonnement au Novitchok.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix