Soros, Bloomberg, Steyer: Trump accuse des «milliardaires gauchistes» d'influencer la présidentielle

Soros, Bloomberg, Steyer: Trump accuse des «milliardaires gauchistes» d'influencer la présidentielle© KEVIN LAMARQUE Source: Reuters
Le président américain Donald Trump

Donald Trump a accusé plusieurs milliardaires d'aider le camp démocrate à mettre en place des mesures visant à «truquer» l'élection, telles que la généralisation du vote par courrier ou le fait de pouvoir voter sans présenter de carte d'identité.

Dans un courrier envoyé à ses électeurs début juillet, Donald Trump a pointé du doigt ce qu'il considère comme la véritable ingérence dans l'élection présidentielle américaine de novembre : l'influence de certains «milliardaires gauchistes», qui mettent leurs fonds à disposition des démocrates afin que ceux-ci parviennent à le battre.

«Avec l'aide de Barack Obama et Hillary Clinton – et en utilisant les fonds des milliardaires gauchistes qui sont leurs alliés, tels que George Soros, Michael Bloomberg, et Tom Steyer – Joe Biden et Chuck Schumer (chef des démocrates au Sénat
des Etats-Unis) font pression pour trouver des moyens de truquer les élections de novembre ; de l'appel à généraliser le vote par courrier, l'inscription [pour voter] le jour même, ou encore la non nécessité de disposer d'une carte d'identité pour voter», met ainsi en garde le chef d'Etat dans cette lettre, reprise notamment par le média israélien Haaretz.

Estimant qui plus est être la cible permanente des «médias fake news libéraux», qui font preuve d'une «haine irrationnelle» à son égard et l'attaquent 24 heures sur 24, Donald Trump appelle ses électeurs à une levée de fonds pour défendre «les valeurs, traditions et principes» des Etats-Unis face aux démocrates, qui entendent selon lui les détruire.

C'est loin d'être la première fois que le président américain s'inquiète de l'influence de certains milliardaires, notamment de George Soros, sur le débat public américain – voire au-delà. En 2018, il avait accusé le milliardaire américano-hongrois de financer les manifestants contre la confirmation à la Cour suprême du juge Brett Kavanaugh. Un an plus tôt, George Soros, qui ne fait pas mystère de son opposition à Donald Trump, avait ouvertement financé plusieurs associations anti-Trump ainsi qu'un responsable de la Women's March contre le chef d'Etat.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»