L'Union européenne prolonge de six mois ses sanctions économiques contre la Russie

L'Union européenne prolonge de six mois ses sanctions économiques contre la Russie© Shamil Zhumatov Source: Reuters
Des ouvriers travaillant aux préparatifs du défilé militaire du Jour de la Victoire sur la Place Rouge à Moscou, en Russie, le 6 juin 2020. (image d'illustration)

Au terme d'un sommet européen, la chancelière allemande Angela Merkel a annoncé ce 19 juin que l'Union européenne avait décidé de prolonger de six mois ses sanctions économiques contre la Russie qui devaient expirer à la fin du mois de juin.

L'Union européenne a décidé de prolonger de six mois ses sanctions économiques contre la Russie en raison du conflit dans l'est de l'Ukraine, a déclaré ce 19 juin la chancelière Angela Merkel à Berlin.

Les sanctions, qui frappent tous les secteurs économiques du pays et devaient expirer à la fin du mois, «seront prolongées de six mois», a assuré la chancelière allemande lors d'un point presse à l'issue d'un sommet virtuel des chefs d'Etat de l'UE. Evoquant le déroulement des discussions concernant les accords de Minsk qui doivent aider à restaurer la paix dans l'est de Ukraine, elle a estimé que «les progrès n'étaient pas tels que nous pouvions recommander de ne pas prolonger les sanctions». 

Même déclaration du côté du chef du Conseil européen. «Maintenant, le Conseil peut procéder au report des sanctions», a déclaré Charles Michel lors d'une conférence de presse après une réunion par vidéoconférence des 27 dirigeants de l'UE. Ces sanctions économiques contre la Russie devraient donc être prolongées jusqu'à fin janvier 2021.

L'Union européenne avait adopté un ensemble de sanctions contre la Russie, qui touchent les secteurs du pétrole, de la défense et des banques russes, à la suite des événements survenus en Ukraine en mars 2014 et en particulier après la déclaration d’indépendance de la Crimée puis son rattachement à la Russie par référendum en 2014. L'UE avait déjà reconduit de six mois ces sanctions en septembre 2019. A ce moment-là, Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, avait réagi en qualifiant le processus de renouvellement des sanctions contre la Russie de «disque rayé». Elle avait aussi rappelé que la Russie considérait ces sanctions comme illégitimes.

Cette reconduction des sanctions intervient au moment où les relations germano-russes sont tendues après que la justice allemande a accusé Moscou d'avoir commandité le meurtre en 2019 d'un opposant géorgien dans le parc de Tiergarten, en plein cœur de Berlin. La Russie nie toute implication et dénonce des accusations «sans fondement».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»