Coronavirus : Moscou regrette que l'Occident interdise les demandes d'aide à la Russie

Coronavirus : Moscou regrette que l'Occident interdise les demandes d'aide à la Russie© Vitalii Beloussov Source: Sputnik
Ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov

Le Kremlin et le Ministère des Affaires étrangères russe dénoncent l'attitude de certains pays qui profiteraient de la pandémie pour régler des comptes géopolitiques en interdisant aux pays touchés par la Covid-19 de demander de l'aide à la Russie.

Ce 28 mai, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a exprimé son sentiment d’incompréhension à l'égard de divers responsables occidentaux qui interdisent à leurs partenaires de demander de l'aide humanitaire et médicale à la Russie: «Le Kremlin regrette que certains pays de l'Union européen interdisent à leurs alliés de se tourner vers la Russie pour obtenir de l'aide dans la lutte contre le coronavirus.»

Plus tôt, dans son interview accordé au quotidien chinois Global Times, le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov a affirmé qu'au moment où le monde entier est confronté à un défit majeur et où les pays devraient plutôt s'unir face à une menace commune, certains gouvernements cherchent à promouvoir leurs propres intérêts.

Il a notamment souligné que, par exemple, un certain nombre de pays ont refusé de lever les sanctions unilatérales. Des sanctions qui, y compris selon l'ONU, frappent surtout les couches non protégées de la population et compliquent la protection de la santé. 

Selon Lavrov, la pandémie du coronavirus a montré un déficit d'humanisme et singulièrement de la part de pays qui se déclarent «leaders en termes de morale et de traditions démocratiques», mais qui agissent, en réalité, selon leur propre intérêt. 

Il a rappelé également que certains pays occidentaux tente d'engager la responsabilité de la Chine dans la propagation de la pandémie ou de développer diverses spéculations concernant l'aide humanitaire russe. «On est arrivé jusqu'aux accusations absurdes à l'égard de mon pays lorsque la coopération humanitaire et médicale est vue comme «le renforcement d'influence géopolitique». «Allant même jusqu'aux interdictions humiliantes, contraires aux normes diplomatiques de base, concernant la demande de l'aide humanitaire et médicale à la Russie», a déclaré le chef de la diplomatie dans les colonnes du journal russe Izvestia

Lavrov s'est également indigné du fait que la «solidarité notoire euro-atlantique» s'est révélée plus importante que la vie et la santé de dizaines de milliers de gens ordinaires.  

Toutefois, le ministre des Affaires étrangères a souligné que les pays étrangers peuvent compter sur l'aide de Moscou, quelles que soient les opinions politiques de leurs dirigeants. 

En mars-avril, la Russie avait envoyé de l'aide humanitaire aux Etats-Unis, à la Moldavie, au Bélarus, à la Serbie et à plusieurs autres pays. Quinze avions dotés d'équipements de protection et de médecins militaires ont également été envoyés en Italie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»