Devant Vladimir Poutine, l'orchestre militaire saoudien loupe complètement l'hymne russe (VIDEO)

Devant Vladimir Poutine, l'orchestre militaire saoudien loupe complètement l'hymne russe (VIDEO)© SPUTNIK Source: Reuters
Vladimir Poutine et Mohamed ben Salmane à Riyad (Arabie saoudite), le 14 octobre 2019.

Alors que le président russe, Vladimir Poutine, était en visite officielle en Arabie saoudite, l'orchestre du royaume wahhabite a, en présence de la famille royale saoudienne, très approximativement joué l'hymne russe.

La visite officielle de Vladimir Poutine avait pourtant bien commencée. A l'aéroport de Riyad, le président russe a été accueilli par une salve de canons. Puis, des cavaliers saoudiens ont paradé en brandissant le drapeau russe à l'entrée du palais royal. Enfin, le président russe a été reçu chaleureusement par le roi d'Arabie saoudite, Salmane ben Abdelaziz, et par son prince héritier, Mohamed ben Salmane.

Mais durant la réception officielle, l'orchestre militaire saoudien a livré une piètre interprétation de l'hymne russe devant un Vladimir Poutine impassible.

Une coopération renforcée

La visite du chef d'Etat russe s'inscrit dans un contexte tendu au Moyen-Orient. La Turquie a, en effet, lancé le 9 octobre une offensive d'envergure contre des milices kurdes en Syrie, profitant du retrait surprise des troupes américaines dans le nord du pays.

Au cours de cette visite, la Russie et l'Arabie saoudite ont également scellé leur entente au niveau pétrolier, avec une «charte de coopération OPEP» qui stipule que les deux pays doivent «renforcer la coopération et soutenir davantage la stabilité sur les marchés pétroliers», a fait savoir le ministre de l'Energie saoudien, le prince Abdel Aziz ben Salmane. En juillet 2019, la Russie avait rejoint l'Arabie saoudite en prolongeant de neuf mois les baisses de production pour soutenir les cours.

A Riyad, Vladimir Poutine a vanté les relations d'amitiés entre Moscou et Riyad. «La Russie attache une importance particulière au développement de liens amicaux et mutuellement avantageux avec l'Arabie saoudite.», a-t-il précisé.

De son côté, le roi Salmane a fait part de son ambition à «travailler [ensemble] sur toutes les questions qui permettront d'aboutir à la sécurité, la stabilité et la paix, de lutter contre l'extrémisme et le terrorisme et de renforcer la croissance économique».

Dans la lutte qui oppose l'Iran à l'Arabie saoudite, la Russie cherche à jouer un rôle de pacificateur, alors que les relations entre les deux rivaux sont au plus bas depuis l'attaque de drones sur des installations pétrolières saoudiennes le 14 septembre. Si les Houthis ont revendiqués l'attentat, Riyad a accusé Téhéran d'être le véritable auteur de l'attaque. La Russie avait alors qualifié la thèse de Riyad de «conclusions hâtives».

Le 15 octobre, Vladimir Poutine continue sa tournée dans la péninsule arabique en se rendant aux Emirats Arabes Unis.

Lire aussi : Multilatéralisme et égalité des Etats : Sergueï Lavrov présente la vision russe du jeu international

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»