Trump aurait hésité à faire sortir les Etats-Unis de l'OTAN en 2018

Trump aurait hésité à faire sortir les Etats-Unis de l'OTAN en 2018© Reinhard Krause Source: Reuters
Donald Trump le 12 juillet 2018 au sommet de l'OTAN à Bruxelles (image d'illustration).

Selon le journal américain, de proches conseillers de Donald Trump ont émis des inquiétudes concernant la volonté du président américain, répétée plusieurs fois au cours de 2018, de faire sortir son pays du traité de l'Atlantique nord.

Selon les informations du New York Times, le président américain aurait voulu faire sortir son pays de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) à plusieurs reprises au cours de l'année 2018 et s'en serait ouvert en privé à ses collaborateurs. Des soutiens américains de l'OTAN évoqués par le journal craignent à présent que Donald Trump ne réitère cette «menace», alors que les budgets militaires des pays membres du traité n'ont pas encore atteint les objectifs attendus par la Maison Blanche.

A en croire le New York Times, au sortir du 26e sommet de l'OTAN en juillet 2018, le 45e président américain aurait ouvertement déclaré à ses conseillers qu'il ne voyait pas l'intérêt d'une alliance militaire qui grévait, selon lui, les finances de son pays. Selon l'analyse du journal, les proches conseillers de Donald Trump en matière de sécurité (Jim Mattis et John Bolton à l'époque) faisaient tout leur possible pour maintenir le cap stratégique américain dans le domaine de la défense. De même, les collaborateurs de la Maison Blanche auraient fait en sorte qu'aucune mention d'un possible retrait américain du traité ne transpire.

Mais, dans le contexte actuel de suspicions autour de prétendues réunions secrètes entre Donald Trump et son homologue russe, Vladimir Poutine, des sources au sein de l'administration américaine craignent, selon le New York Times, que le président américain ne remette sur le tapis la sortie des Etats-Unis de l'OTAN.

Les sources du journal américain précisent que, lorsque Donald Trump leur a confié son désir de faire sortir son pays de l'OTAN, ses interlocuteurs se sont demandé s'il fallait le prendre au sérieux. Le président revenant à la charge à plusieurs reprises, leurs craintes se sont par la suite confirmées.

Lire aussi : Les Etats-Unis menacent de quitter le traité FNI et lancent un ultimatum à la Russie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»