New York : sans regret, le terroriste veut afficher le drapeau de Daesh dans sa chambre d'hôpital

New York : sans regret, le terroriste veut afficher le drapeau de Daesh dans sa chambre d'hôpital© Handout Source: Reuters
Le terroriste de New York Sayfullo Saipov

Le gouvernement américain a révélé le contenu de l'audition de l'auteur de l'attentat de New York. L'individu qui a tué huit personnes dans une attaque n'a qu'un seul regret : celui de ne pas avoir pu tuer plus de personnes.

Le contenu de l'audition de Sayfullo Saipov, l'assaillant qui a foncé dans la foule le 31 octobre à New York, a été révélé par le gouvernement américain, selon Reuters.

Le terroriste a confié aux agents qu'il avait été inspiré par une vidéo de propagande de Daesh regardée sur son téléphone portable. N'exprimant aucun regret, il a même demandé la permission d'afficher le drapeau de l'organisation terroriste dans sa chambre d'hôpital, selon le document.

On y apprend par ailleurs que l'individu se dit satisfait de son acte, ajoutant qu'il souhaitait tuer le plus de personnes possibles. Il a également expliqué avoir choisi le soir d'Halloween pour mener son attentat car il savait qu'il y aurait «du monde dans les rues».

Arrivé en 2010 aux Etats-Unis, Sayfullo Saipov, Ouzbek de 29 ans, a été arrêté par la police après avoir renversé des piétons et des cyclistes avec sa camionnette. Il a été hospitalisé, puis interrogé. Un mot rédigé en arabe, dans lequel il fait allégeance à l'organisation terroriste Daesh a été retrouvé dans le véhicule ayant servi à l'attaque.

Selon la chaîne américaine ABC News, il aurait été interrogé en 2015 par des agents fédéraux, qui le soupçonnaient d'entretenir un lien avec des personnes suspectées de terrorisme. Il avait finalement été relâché, faute de preuves.

Un deuxième homme recherché

Alors que se poursuit l’enquête sur l'attentat, qui a fait huit morts et plus d'une dizaine de blessés, un représentant des forces de l'ordre cité par Reuters a fait savoir qu'un second individu ouzbek était recherché. 

Lire aussi : De chauffeur Uber à terroriste de Daesh, qui était l'auteur de l'attentat de New York ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.