Seins nus, une Femen dénonce le tourisme sexuel vers l’Ukraine «promu» par une compagnie aérienne

Seins nus, une Femen dénonce le tourisme sexuel vers l’Ukraine «promu» par une compagnie aérienne Source: Sputnik
Borispol, un aéroport à Kiev

Une activiste de l’organisation Femen a protesté le 24 octobre contre l’image de paradis du tourisme sexuel renvoyée, selon l’organisation féministe, par une compagnie aérienne azerbaïdjanaise dans un spot publicitaire controversé.

Couronnée d’un chapeau en forme de tête de mouton, une activiste de l’organisation Femen a dénoncé, seins nus, un spot publicitaire jugé offensant par le groupe féministe.

«Cette action est une réponse à la propagande de tourisme sexuel véhiculée par une filiale d’Azerbaijan Airlines [la plus importante compagnie aérienne d’Azerbaïdjan]», peut-on lire dans le communiqué diffusé par les Femen le 24 octobre. «Leur publicité appelle les machos d'Azerbaïdjan à prendre un billet pour Kiev pour y prendre du plaisir à un prix abordable», explique le texte.

L’activiste des Femen a mené cette action dans le principal aéroport de la capitale ukrainienne, en allant à la rencontre des passagers en provenance de Bakou. L'activiste cherchait ainsi à inciter les potentiels amateurs de tourisme sexuel à «revenir à une façon plus traditionnelle de satisfaire [leur] désir débridé».  

Le 20 octobre, la compagnie aérienne low cost Buta Airways, filiale d’Azerbaijan Airlines, avait diffusé un spot publicitaire aux passages controversés. Le personnage principal achète un ticket vers Kiev et une grande quantité de noix, qui sont considérées comme un aphrodisiaque en Azerbaïdjan. La représentante de la compagnie rit sur le contenu des bagages du passager, qui lui rétorque que ce n’est pas ce qu’elle pense. Plus tard, les passagers masculins se montrent ivres de joie à l’annonce de la destination finale de l’avion – Kiev – et enfin, de jeunes Ukrainiennes avenantes attendent les passagers à l'aéroport avec des pancartes aux noms azerbaïdjanais.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.