«Un drapeau israélien ne vous sauvera pas» : Erdogan menace d'affamer les Kurdes d'Irak

«Un drapeau israélien ne vous sauvera pas» : Erdogan menace d'affamer les Kurdes d'Irak
Des partisans de l'indépendance du Kurdistan irakien brandissent des drapeaux kurdes et israélien à Erbil, le 22 septembre 2017, photo ©Azad Lashkari/Reuters
Suivez RT France surTelegram

L'issue favorable du référendum sur l'indépendance du Kurdistan irakien exacerbe les tensions dans la région. La Turquie, par la voix de son président Recep Tayyip Erdogan, multiplie les menaces de sanctions contre la région autonome.

«Qui reconnaîtra votre indépendance ? Israël», a lancé le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, ce 26 septembre 2017 à l'adresse du Kurdistan irakien, cité par le journal turc Hurriyet. Et de poursuivre, d'un ton menaçant : «Mais Israël n'est pas le monde. Vous devriez savoir que brandir un drapeau israélien ne vous sauvera pas.»

L'Etat hébreu est en effet l'un des rares pays a avoir apporté un soutien clair à la tenue du référendum du 25 septembre 2017 sur l'indépendance du Kurdistan irakien. L'annonce du scrutin avait provoqué une levée de boucliers au Moyen-Orient et au-delà. Les Etats-Unis avaient pour leur part appelé le gouvernement régional du Kurdistan à y renoncer.

Alors que la Turquie est confrontée de manière chronique sur son territoire à l'indépendantisme du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Recep Tayyip Erdogan est vent debout contre la constitution d'un Etat kurde souverain en Irak.

Erdogan promet la famine aux Kurdes

Aussi multiplie-t-il les menaces. «Tout sera fini quand nous fermerons les robinets à hydrocarbures», a-t-il encore prévenu, faisant référence au pipeline qui permet au Kurdistan d'exporter son or noir, via le territoire turc. «Tous leurs revenus s'évanouiront et ils n'auront plus de nourriture quand nos camions s'arrêteront à la frontière avec le nord de l'Irak», a-t-il asséné. «Si le gouvernement régional kurde ne revient pas sur cette erreur aussi vite que possible, il restera dans l'Histoire avec la honte d'avoir entraîné la région dans une guerre ethnique et sectaire», a encore prophétisé Recep Tayyip Erdogan.

En fin de journée, ce même 26 septembre, le président du gouvernement régional du Kurdistan, Massoud Barzani, a annoncé officiellement que le «oui» l'avait emporté lors du référendum sur l'indépendance du Kurdistan tenu la veille, recueillant 91,83% des 3,45 millions de suffrages.

Lire aussi : Tensions et début d'embargo au Kurdistan après le référendum

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix