Les forces russes déployées en Syrie pour garantir la trêve dans les zones de désescalade

Les forces russes déployées en Syrie pour garantir la trêve dans les zones de désescalade© Sameer Al-Doum Source: AFP
Hôpital bombardé à Ghouta

L'armée russe vient de déployer des troupes dans les zones de désescalade en Syrie, situées aux frontières israélienne et jordanienne. Elles assureront le respect de la trêve, notamment afin de permettre l’intervention des convois humanitaires.

L'armée russe a annoncé le 24 juillet qu'elle venait de déployer des troupes en Syrie afin de veiller au respect de la trêve dans les zones de désescalade situées dans les régions de Deraa, Qouneitra et Soueida.

«Pour assurer le respect du cessez-le-feu, la police militaire russe a déployé deux postes de contrôle et 10 postes de surveillance le long des frontières de la zone de désescalade dans le sud-ouest de la Syrie», a annoncé le général Sergueï Roudskoï lors d'une conférence de presse à Moscou. Ces troupes ont été déployées progressivement les 21 et 22 juillet derniers. Deux postes de contrôle supplémentaires et quatre postes de surveillance ont également été mis en place ce 24 juillet dans la Ghouta orientale, une enclave située près de la région de Damas et contrôlé par les rebelles.

Le général Roudskoï explique que ces mesures devraient permettre de garantir le cessez-le-feu grâce auquel les convois humanitaires pourront accéder aux réfugiés et aux personnes déplacées afin de leur venir en aide. Les armées américaines, jordaniennes et israéliennes ont été informées de ce déploiement, a-t-il assuré. 

Le cessez-le-feu appliqué dans les régions de Deraa, Qouneitra et Soueida, à proximité des frontières israélienne et jordanienne, a été négocié par la Russie et les Etats-Unis le 9 juillet dernier. Dans la foulée, l'armée syrienne a fait savoir qu'elle cessait les combat dans plusieurs zones de la Ghouta orientale, après que Moscou a annoncé un accord avec les rebelles pour sécuriser les lieux.

Lire aussi : Bientôt la paix ? «Les étoiles sont alignées» pour l'émissaire de l'ONU en Syrie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.