WikiLeaks révèle comment la CIA pourrait intercepter et rediriger des SMS via Android

WikiLeaks révèle comment la CIA pourrait intercepter et rediriger des SMS via Android© Fabrice Coffrini Source: AFP

WikiLeaks a déclaré avoir découvert une nouvelle technique d'écoute de la CIA. Baptisée «Highrise», elle se présente sous la forme d'une application pour smartphone et permet à l'agence d'intercepter des SMS sous le système d'exploitation Android.

L’organisation lanceuse d’alerte WikiLeaks a récemment fait fuiter un nouveau document confidentiel de la CIA dans le cadre du projet «Vault 7», concernant cette fois un projet de l'agence centrale de renseignement américaine ayant pour but d’intercepter et de rediriger des messages SMS, sur le système d'exploitation Android. 

Selon les révélation de WikiLeaks, la CIA aurait la capacité d'intercepter les textos entrants et sortants, grâce à «Highrise 2.0», une application pour smartphones qui fonctionnerait sous les versions d'Android allant de 4.0 à 4.3.

Une fois installée, l'application «Highrise» doit être exécutée manuellement, mais fonctionne automatiquement après un redémarrage, selon le «guide de l'utilisateur» de 12 pages, publié par WikiLeaks. Le logiciel apparaît ensuite sur le smartphone sous le nom de «TideCheck».

Depuis le mois de mars dernier, WikiLeaks s'est lancé dans la publication de divers documents réunis dans un dossier intitulé «Vault7». Le site lanceur d'alerte y dévoile les opérations de piratage et d'écoute de la CIA.

Récemment, WikiLeaks a par exemple publié un document intitulé «Bothan Spy», dans lequel l'organisation de Julian Assange décrit les techniques utilisées par l'agence de surveillance américaine pour subtiliser des mots de passe d'appareils électroniques et espionner les données envoyées sur différents réseaux.

Lire aussi : Vault 7 : WikiLeaks publie de nouvelles preuves de piratage des produits Apple par la CIA

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.