Le tueur de Boris Nemtsov condamné à 20 ans de prison

Le tueur de Boris Nemtsov condamné à 20 ans de prison © Maxim Blinov
Zaour Dadaev, le tueur de Boris Nemtsov

Zaour Dadaïev, qui a tué le célèbre opposant russe en février 2015, a écopé de 20 ans de colonie pénitentiaire. Le parquet réclamait une réclusion à vie pour l’accusé. Ses complices ont été condamnés à des peines allant de 11 à 19 ans.

Après plus de deux ans d’enquête et de procédures judiciaires, la justice russe a rendu son verdict pour les cinq hommes accusés d’avoir participé au meurtre de l’éminent membre de l’opposition russe Boris Nemtsov. Zaour Dadaïev, qui a tiré, a écopé de la peine la plus lourde : 20 ans de colonie pénitentiaire de régime strict. Le parquet réclamait une peine de prison à vie à son encontre.

Les quatre complices qui l’ont assisté dans la réalisation de ce meurtre, Chadid et Anzor Goubachev, Temirlan Eskerkhanov et Khamzat Bakhaïev, ont écopé de peines allant de 11 à 19 ans de colonie pénitentiaire. Chacun des accusés s’est également vu infliger une amende de 100 000 roubles (environ 1 450 euros).

En juin 2017, le jury était arrivé à la conclusion que les procureurs avaient bien prouvé que les cinq suspects étaient coupables d’avoir tué Nemtsov en échange de 15 millions de roubles (environ 220 000 euros). Le verdict final avait été repoussé deux fois, les preuves ayant été réexaminées.

Les enquêteurs ont également pu nommer l'individu qui a commandité et organisé ce meurtre. Il s’agit, selon eux, de Rouslan Moukhoudinov, sous mandat d’arrêt international depuis novembre 2015. L’enquête a également établi que l’assassinat n’était pas lié aux activités politiques de la victime, les motivations du commanditaire restant inconnues. 

Lire aussi : L’assassinat de l’opposant russe Boris Nemtsov était motivé par l'argent, pas par la religion

Boris Nemtsov, un vétéran de la scène politique russe et une figure clé de l’opposition, a été abattu sur le pont Moskvoretski, tout près du Kremlin, en février 2015. Ce meurtre a engendré la mobilisation de milliers de personnes à Moscou pour réclamer justice. Une marche en l'honneur de Nemtsov près du lieu de sa mort est désormais un événement annuel qui ressemble plusieurs milliers de participants.

La président russe Vladimir Poutine avait personnellement promis que tout serait fait pour que les responsables soient jugés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.