Vladimir Poutine : tout sera fait pour punir les responsables du vil meurtre de Nemtsov (VIDEO)

Vladimir Poutine s'entretient avec Boris Nemtsov, alors leader d'une fraction parlementaire© Владимир Федоренко Source: RIA NOVOSTI
Vladimir Poutine s'entretient avec Boris Nemtsov, alors leader d'une fraction parlementaire

Le président russe Vladimir Poutine a promis que tout sera fait pour punir les commanditaires et les exécutants du meurtre de l’opposant Boris Nemtsov.

«On fera tout pour que les commanditaires et les exécutants de ce meurtre vil et cynique reçoivent la punition qu’ils méritent», lit-on dans un communiqué sur le site Internet officiel du président russe.

Le vétéran de l’opposition russe a été tué par balle depuis une voiture dans le centre de  vendredi soir.

Le meurtre commis près du Kremlin a suscité des condamnations partout dans le monde ainsi que des appels à traduire les meurtriers en justice.

Plus tôt,  a exprimé ses condoléances à la mère de Nemtsov et a dit qu’il partageait son chagrin.

«S’il vous plaît, acceptez mes condoléances sur cette perte irréparable. Je partage sincèrement votre chagrin», a déclaré un télégramme posté par le président sur le site Internet du Kremlin.

Boris Nemtsov «a laissé sa marque sur l’histoire de la Russie – dans sa vie politique et publique. Il a occupé des postes importants dans une période difficile et transitoire pour notre pays. Il exposait son point de vue de manière honnête et franche et assumait toujours sa position», a déclaré Vladimir Poutine.

Vladimir Markine, porte-parole du Comité d'enquête de la Fédération de Russie, a déclaré que les enquêteurs feraient tout leur possible pour élucider le meurtre. Les enquêteurs envisagent cinq motifs possibles derrière l’assassinat de Nemtsov.

Selon Vladimir Markine, le meurtre de l’homme politique a pu être planifié à des fins de provocation et de déstabilisation de la situation politique dans le pays. L’affaire pourrait également être liée aux menaces reçues par Nemtsov au sujet de ses prises de position par rapport à l’attaque de Charlie Hebdo ou à la guerre actuelle en Ukraine. Les pistes ayant trait à ses activités entrepreneuriales et à sa vie privée sont aussi étudiées.

Entretemps, les autorités moscovites ont donné aux leaders d’opposition la permission de convoquer une marche pour rendre hommage à Nemtsov après l’annulation due à la tragédie de la manifestation initialement prévue. La manifestation de dimanche traversera la pont Bolchoï Moskvoretskiï où l’homme politique a essuyé les coups de feu.

Nemtsov, qui était âgé de 55 ans, s’est fait connaître du grand public par son activité au poste de gouverneur de la région de Nizhniï Novgorod qu’il a occupé de 1991 à 1997. Auprès de l’ex-président Boris Eltsine, Nemtsov a été ministre de l’Energie puis vice Premier ministre. Député à partir de 1998, il a pris part à la création de plusieurs mouvement et partis libéraux. Depuis 2012, il coprésidait le parti libéral RPR-PARNAS («Parti républicain de la Russie - Parti de la liberté du peuple») mais se trouvait davantage engagé en affaires qu’en politique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales