Etats-Unis : une fusillade dans une boîte de nuit fait 17 blessés à Little Rock (IMAGES)

Etats-Unis : une fusillade dans une boîte de nuit fait 17 blessés à Little Rock (IMAGES)© John Kushmaul
Image prise à l'extérieur de la boîte de nuit Power Lounge à Little Rock

Une fusillade a éclaté dans une discothèque de la ville américaine de Little Rock, dans l'Arkansas, faisant 17 blessés. Ces personnes sont désormais hors de danger. Les forces de l'ordre ont écarté la piste terroriste.

Au moins 17 personnes ont été blessées, dont une grièvement, au cours d'une fusillade qui a éclaté ​dans la nuit du 30 juin au 1er juillet dans une boîte de nuit de la ville de Little Rock, aux Etats-Unis, a rapporté la police locale. Selon certains médias américains, le plus jeune des blessés n'est âgé que de 16 ans.

«La police est en train d'enquêter sur une fusillade [dans la boîte de nuit] Power Lounge... plusieurs victimes», ont fait savoir dans un premier temps les forces de l'ordre sur Twitter. La police a également déclaré un peu plus tard qu'elle ne pensait pas avoir affaire à un acte de terrorisme et que les jours des 17 blessés n'étaient pas en danger.

Des coups de feu sont audibles dans une des vidéos filmées dans le Power Lounge et publiées sur les réseaux sociaux. 

Des images de l'extérieur de la discothèque ont également fait leur apparition sur les réseaux sociaux. 

Précisant ne disposer d'aucune information au sujet du tireur, les forces de l'ordre de la ville de Little Rock ont livré une première explication à la fusillade dans un message publié sur Twitter : «Il y aurait eu une dispute lors d'un concert [dans la boîte de nuit].»

Le 30 juin, une fusillade a également eu lieu à New York, dans un hôpital du Bronx. Un homme a ouvert le feu, tuant un médecin et blessant six autres personnes, avant de se donner la mort.

Plusieurs fusillades mortelles ont secoué les Etats-Unis ces dernières années. Une des plus meurtrières d'entre elles a eu lieu en 2016 à Orlando, en Floride. Un tireur avait tué 49 personnes par balle dans une discothèque gay de la ville. L'assaillant, Omar Mateen, avait été tué par la police après plus de trois heures de face à face. Le massacre avait été revendiqué par l'organisation terroriste Daesh.

Lire aussi : Fusillade en Virginie : une triste conséquence de la politique intérieure américaine ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.