L'UNICEF sonne l'alarme : 1,4 million d'enfants pourraient mourir de faim en Afrique

- Avec AFP

L'UNICEF sonne l'alarme : 1,4 million d'enfants pourraient mourir de faim en Afrique© Albert Gonzalez Farran Source: AFP
Cas de malnutrition dans une région du Soudan du Sud

Malnutrition et disette. Selon l'UNICEF, plus d'un million d'enfants risquent de mourir des suites de la famine cette année au Nigéria, en Somalie, au Soudan du Sud et au Yémen. L'agence onusienne a préconisé une action immédiate.

«Le temps presse pour plus d'un million d'enfants», a déclaré Anthony Lake, le directeur général du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), dans un communiqué paru le 21 février. «Nous pouvons encore sauver de nombreuses vies. La malnutrition sévère et la famine imminente sont en grande partie provoquées par l'homme. Notre humanité commune exige une action plus rapide. Nous ne devons pas répéter la tragédie de la famine de 2011 dans la Corne de l'Afrique», a-t-il souligné. 

Selon l'UNICEF, 450 000 enfants souffrent de malnutrition sévère dans le nord-est du Nigéria, où sévit le groupe djihadiste Boko Haram. L'agence a également souligné que ce désastre irait en empirant, les agences d'aide humanitaire étant dans l’impossibilité d'atteindre les victimes. Fews Net, le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine, a par ailleurs noté que les régions les plus reculées de la province de Borno, au Nigéria, étaient déjà frappées par la famine depuis la fin de l'année dernière. 

L'UNICEF a également rapporté qu'en Somalie, la sécheresse avait laissé 185 000 enfants au bord de la famine. L'agence onusienne a pronostiqué qu'ils seront 270 000 dans cette situation d'ici quelques mois. Elle a en outre rappelé que près de la moitié de la population du pays, soit 6,2 millions de personnes, était confrontée à une insécurité alimentaire aiguë.

Lire aussi : Somalie : flambée de violences en marge de l'élection présidentielle

Au Soudan du Sud, plus de 270 000 enfants souffrent de malnutrition alors que une situation de famine vient juste d'être déclarée dans certaines parties du nord du pays où vivent 20 000 enfants, a par ailleurs noté l'UNICEF. L'agence a aussi évoqué le cas du Yémen, en proie à une guerre civile, et où 462 000 enfants souffrent actuellement de malnutrition sévère.

Lire aussi : Irak : l'UNICEF s'attend à quelque «700 000 deplacés» de Mossoul

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.