11 septembre : veto probable d'Obama à une loi permettant de poursuivre l'Arabie saoudite

Image ©Reuters
Image ©Reuters

La Maison Blanche a fait savoir que le président américain opposerait sans doute son véto à la loi votée par le Congrès le 9 septembre, loi qui permettrait aux familles des victimes du 11 septembre 2001 de poursuivre en justice l'Arabie saoudite.

C'est une mauvaise nouvelle pour les familles qui cherchent à savoir la vérité et cherchent à établir l'implication de l'Arabie saoudite dans les attentats du 11 septembre 2001.

Le Congrès américain a voté le 9 septembre dernier une loi autorisant les proches des victimes du 11 septembre à poursuivre l'Arabie saoudite afin de faire valoir des dommages et intérêts. Mais la Maison Blanche a indiqué que le président des Etats-Unis y opposerait son véto.

Pour le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest, une telle loi permettrait «aux autres pays de traîner devant les tribunaux des diplomates américains, des membres de l'armée et même des entreprises».

Quinze des 19 terroristes impliqués dans les attentats contre les tours jumelles et le Pentagone étaient des citoyens de l'Arabie saoudite. En juillet dernier, le Congrès avait dû consentir à rendre public un rapport confidentiel dont les conclusions confortent la thèse d'une implication de l'Arabie saoudite dans les attentats. Le royaume saoudien reste par ailleurs soupçonné de financer et de soutenir les organisations terroristes wahhabites, à l'instar de Daesh.

Lire aussi : La mère d'un terroriste du 11 septembre affirme que son fils est toujours en vie... à Guantanamo

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales