La mère d'un terroriste du 11 septembre affirme que son fils est toujours en vie... à Guantanamo

© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES / NORTH AMERICA Source: AFP

Selon les propos de sa mère, l'Egyptien Mohammed Atta, qui a précipité l'un des deux avions sur le World Trade Center de New York en 2001, ne serait pas mort dans l'attentat, mais détenu dans la prison américaine de Guantanamo, à Cuba.

«[Mon fils] est vivant [...] Je crois qu'il est à Guantanamo» : c'est ce que déclare dans le quotidien espagnol El Mundo du 11 septembre 2016, Bothaina Mohamed Mustafa Sheraqi, mère de l'un des terroristes d'Al-Qaïda responsables du fameux attentat de 2001 à New York.

«Mon fils, je veux te voir avant de mourir», annonce la ressortissante égyptienne, dans ce que le journal espagnol présente comme sa toute première interview à la presse. «J'ai 74 ans et je vis dans l'espoir que tu as survécu. Je sais que tu n'as jamais rien fait de mal et que tu n'aurais jamais pu faire ce dont ils t'ont accusé», clame la mère Mohammed Atta.

Les Etats-Unis ont planifié cette attaque

Son fils n'aurait donc pas projeté sur la tour nord du World Trade Center le premier avion détourné – un Boeing 767 d'American Airlines. Selon elle, les Etats-Unis «cachent la vérité [et] ont planifié cette attaque pour propager l'idée que l'islam, c'est le terrorisme. Ils ont sélectionné des gens détenteurs de passeports pour les en accuser et accuser en même temps nos pays et les diviser».

Le père de Mohammed Atta, un avocat décédé en 2008, avait lui aussi nié toute implication de son fils dans l'attentat islamiste, assurant que celui-ci l'avait joint par téléphone au lendemain du 11 septembre, depuis un lieu inconnu.

Lire aussi : Ryad et Washington s’écharpent sur un projet de loi imputant les attentats du 11/9 aux Saoudiens

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales