Royaume-Uni : un rapport indépendant préconise la collecte de données en vrac contre le terrorisme

Royaume-Uni : un rapport indépendant préconise la collecte de données en vrac contre le terrorisme© Jack Taylor Source: AFP

Alors qu’un projet de loi accordant de larges pouvoirs aux services de renseignement britanniques suscitait la polémique, une enquête indépendante assure qu’il s’agit de la seule manière de lutter efficacement contre la menace terroriste.

Selon les résultats de l’enquête menée par David Anderson, la collecte non-ciblée de données personnelles, en vrac, serait d’une «utilité vitale» pour les services de renseignement et la police britanniques, afin notamment d’empêcher des attaques terroristes sur le territoire national.

Le rapport indépendant était chargé d’évaluer le bien-fondé du projet de loi élaboré en novembre 2015 par l’actuel Premier ministre, Theresa May, alors ministre de l’Intérieur. Le projet donnait un pouvoir élargi aux services de police et d’espionnage dans le cadre d’enquêtes portant sur la criminalité, la pédophilie et le terrorisme.

La technique préconisée visait à collecter des informations privées en masse, sans cibler de suspects particuliers, afin d’optimiser la quantité de renseignements en possession des services secrets.

Pour David Anderson, ces mesures ont un «but clairement opérationnel», à savoir la lutte contre le terrorisme. Elles «jouent un rôle important pour identifier, comprendre et prévenir des menaces en Grande-Bretagne» et seraient même d’une «utilité vitale», précise le rapport.

Conscient des questions éthiques soulevées par cette méthode, David Anderson a invité des experts à se pencher sur la question de savoir comment optimiser l’efficacité des services de renseignement, tout en diminuant leur impact sur la vie privée des citoyens.

Le Premier ministre Theresa May s’est félicité du résultat de l’enquête. Elle a déclaré que le rapport Anderson démontrait en quoi la possibilité de récolter des informations en vrac était d’une importance cruciale pour les services de sécurité et de renseignement britanniques, ajoutant qu’il s’agissait de la «seule façon» de protéger les citoyens du Royaume-Uni.

Lire aussi : Assange à RT : «L'enjeu de la vie privée est perdu, la surveillance de masse est là pour de bon»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»