Attentat à l’aéroport d’Istanbul : une source russe aurait réfuté l’implication de Tchétchènes

Source: Reuters

Une source dans les forces de l’ordre russes a rejeté l’information assurant qu’un des trois kamikazes impliqués dans l’attentat à l’aéroport turc qui a fait des dizaines de morts le 28 juin était d’origine tchétchène.

Un haut responsable turc a indiqué à l'AFP ce jeudi 30 juin, sous couvert d'anonymat, que les trois kamikazes qui se sont faits exploser dans l’aéroport venaient «de Russie, d'Ouzbékistan et du Kirghizistan». 

Certains médias d’Istanbul ont même commencé à spéculer en suggérant que des combattants tchéchènes étaient impliqués. Ainsi, le quotidien Hürriyet a rapporté que le kamikaze qui s’est fait exploser le premier était un Tchéchène nommé Osman Vadinov, qui serait arrivé en Turquie depuis Raqqa, fief de Daesh en Syrie.

Cependant, la source dans les forces de l’ordre russe, citée par Interfax, a confié que personne avec un tel nom n’avait jamais vécu en Tchétchénie. «En outre, son prénom et nom de famille ne sonnent pas du tout tchétchène», a-t-elle ajouté. 

Un autre journal pro-gouvernemental, Yeni Safak, a informé qu’un homme d’origine tchéchène nommé Ahmed Tchataev a participé à la préparation de l’attaque. Comme l’a souligné une source russe proche des forces de l’ordre à RIA Novosti, cet homme est recherché au niveau fédéral pour faire partie de formations illégales armées. Il pourrait avoir émigré en Europe il y a quelques années.

L’attentat de l’aéroport d’Istanbul Ataturk a eu lieu le 28 juin, faisant selon les dernières informations 44 morts et en blessant plus de 260 autres. Trois kamikazes s’y sont fait exploser.

Lire aussi : «J’ai vu un terroriste tirer sur les gens» : des témoins de l’attentat à Istanbul se confient à RT

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales