Au moins 42 morts et plus de 238 blessés dans l’attentat de l’aéroport d'Istanbul Atatürk (VIDEO)

© Osman Orsal Source: Reuters

Trois explosions ont secoué l’aéroport Atatürk faisant au moins 42 morts et 238 blessés. Des étrangers figureraient parmi les victimes. Selon le Premier ministre turc Binali Yildrim, Daesh serait responsable.

Le Premier ministre turc Binali Yildirim a annoncé un bilan plus grave que précédemment évoqué : l'attentat a fait 42 victimes, dont certaines pourraient être des étrangers. Cinq d'entre elles étaient des policiers. En outre, 238 personnes ont été blessées dans les explosions, d’après le Premier ministre.

Selon le directeur de la CIA, John Brennann l'attentat porte la «marque» de l'Etat islamique. 

Aller plus loin : Istanbul : plusieurs explosions et des coups de feu à l'aéroport international Atatürk

Le Premier ministre turc, Binali Yildirim, a également indiqué, mardi 28 juin, que les assaillants étaient arrivés à l’aéroport en taxi et que les premiers indices laissaient penser que Daesh serait responsable. «Cela montre une nouvelle fois que le terrorisme est une menace mondiale et que le vaincre demande une coopération globale. Selon les premiers éléments, Daesh serait derrière cette atrocité, mais l’enquête est en cours», a-t-il déclaré.

L’enquête a révélé que trois kamikazes étaient impliqués dans ces attaques. Chacun d’entre eux a ouvert le feu avant de faire exploser ses engins explosifs. La police a ouvert le feu pour tenter d'arrêter deux assaillants avant qu’ils n’atteignent le contrôle de sécurité, dans la salle des arrivées.

Des témoins ont décrit le moment où un policier a touché un kamikaze avant que ce dernier n'active son engin explosif, donnant à certains une chance de se sauver. Dans une vidéo amateur ayant enregistré l'attentat, un assaillant court dans la salle des arrivées internationales, puis est abattu et tombe. Le policier s’approche, comprend que le kamikaze est sur le point de déclencher son engin explosif et s’enfuie pour sauver sa vie. L’assaillant se tord de douleur, active sa bombe et la vidéo s'arrête net.

Au moins 30 ambulances et dix véhicules de pompiers ont été déployés sur place, alors que l’accès à l’aéroport a été bouclé et qu'il a été interdit aux médias de couvrir sur place les conséquences de l’attaque, qui n’a été pour le moment revendiquée par aucune organisation.

Plusieurs vols en direction de l’aéroport ont été suspendus ou redirigés vers d'autres aéroports.

L'attaque sur le plus grand hub aérien du pays a eu lieu en plein mois du Ramadan et peu avant la fête de l'Aïd el-Fitr, marquant la rupture du jeûne. 

Attention : vidéo perturbante !

En décembre dernier, une explosion sur le tarmac de l'aéroport Sabiha Gokcen, toujours à Istanbul, avait tué un employé.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales