Le président de syndicat de la police allemande : «L’Europe est dans une longue période de terreur»

© reuters Source: Reuters

Alors que trois arrestations ont eu lieu en Allemagne après les attentats de Bruxelles, les autorités font état d'une sérieuse crainte que Berlin soit «tôt ou tard» touchée par des attentats et que l'Europe ne soit à l'aube d'une vague de terreur.

Rainer Wendt, président du syndicat de la police fédérale allemande, a déclaré à un média national : «nous devons garder à l’esprit que nous sommes dans une longue période de terreur». Les attaques de Bruxelles sont un «signal d’alarme pour l’ensemble de l’Europe» a-t-il ajouté. 

Jusqu’à présent, l’Allemagne a été épargnée par les attaques terroristes de djihadistes comme celles de Paris ou Bruxelles. Le président du syndicat de la police fédérale allemande a toutefois averti : «Londres, Madrid, Paris, maintenant Bruxelles. Les villes allemandes ne pourront pas éviter des attaques similaires dans le long terme».

Pour contrer la menace terroriste imminente, Rainer Wendt prône des mesures préventives, il souhaite la création rapide d'une nouvelle unité d'élite anti-terroriste. En décembre dernier, le ministre de l’Intérieur allemand annonçait la création d’une unité BFE + (Unité de mise en sûreté de la preuve et d’arrestation), elle comptera à terme 250 policiers. Cinquante d’entre eux sont déjà opérationnels. Mais pour Rainer Wendt ces équipes ne sont pas assez bien équipées. Il ajoute que les agences de sécurité européennes doivent renforcer leur coopération, notamment pour l’échange d’informations. Il souhaite la création d’un centre européen de défense.

D'ailleurs, le Conseil des ministres allemand sera consacré ce mercredi 23 décembre à la lutte contre le terrorisme.

Suite aux attentats de Bruxelles, des mesures de sécurité renforcées ont été mises en place à l'aéroport de Francfort, l'un des plus grands d'Europe. «Pour ce qui est des autres aéroports (en Allemagne), je ne peux faire aucune déclaration (...) nous sommes dans une phase d’évaluation», a indiqué une porte-parole de la police.

Lire aussi : Attentats de Bruxelles : le contrôle à la frontière franco-belge encore inexistant (VIDEO)

Trois hommes suspectés de planifier un acte terroriste ont également été arrêtés. La classe politique a elle appelé à accroître le partage des informations entre les pays européens dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 

La chancelière allemande Angela Merkel a réagi suite aux attentats de Bruxelles et s'est dit horrifiée et déterminée «à vaincre le terrorisme». «L'effroi est aussi illimité que la détermination à vaincre le terrorisme» après ces attaques, a-t-elle dit à Berlin devant la presse.

«Les assassins de Bruxelles sont des terroristes qui n'ont aucune considération pour les commandements de l'humanité», a-t-elle encore déclaré, qualifiant les auteurs de ces attaques «d'ennemis de toutes les valeurs de l'Europe».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales