Bruxelles : six personnes arrêtées en lien avec les attentats (PHOTOS, VIDEOS)

© Francois Lenoir Source: Reuters

Une série d'explosions a frappé Bruxelles, au matin du 22 mars. Un attentat-suicide à l’aéroport de Zaventem a été suivi par des explosions dans le métro, en plein centre de la capitale belge.

  • Une opération de police en cours dans une habitation de Schaerbeek, en région bruxelloise, selon l'agence belge Belga.

    Le quartier a été fermé, de nombreuses forces de polices sont déployées ainsi que des camions militaires. Un service de déminage est également sur place, et les habitants disent avoir entendu plusieurs explosions légères.

  • Mettant à jour le bilan des attaques terroristes de Bruxelles, le ministère français des Affaires étrangères a annoncé qu'un Français avait péri et que 12 autres avaient été blessés, rapporte l'agence de presse Reuters.

    Alors que l'authentification des victimes suit toujours son cours, on en apprend chaque jour un peu plus sur la nationalité des morts, parmi lesquels on retrouve au moins un Chinois, deux Américains, une Péruvienne, une Marocaine et deux Belges. Ce matin, l'agence de presse néerlandaise ANP a également confirmé la mort de trois ressortissants des Pays-Bas.

  • Selon la RTBF au moins une nouvelle arrestation a eu lieu ce vendredi à Forest lors d'une nouvelle perquisition. D'autres opérations étaient en cours ce matin dans la région de Bruxelles. 

  • Selon le quotidien allemand Der Spiegel, la police allemande aurait arrêté deux personnes qu'ils soupçonnent être liées aux kamikazes des attaques de Bruxelles. L'un d'entre eux, aurait été interpellé près de Francfort, et aurait reçu deux textos peu de temps avant que les attentats ne commencent. Ces messages feraient mention du nom de Khalid El Badraoui qui s'est fait exploser dans le métro à Bruxelles. 

    Pour le moment le ministère de l'Intérieur allemand a refusé de commenter cette information, elle n'est donc pas directement confirmée. 

  • Le parquet fédéral belge a indiqué que plusieurs perquisitions avaient été menées dans la région bruxelloise, dont deux à Schaerbeek, ce jeudi. Celles-ci ont mené à l'interpellation de six personnes.

    Trois d'entre elles ont été interpellées «devant notre porte, au parquet fédéral», dont les bureaux se trouvent en plein centre de Bruxelles, à côté du Palais de justice, a précisé un porte-parole du parquet, Eric Van Der Sypt.

    Deux autres personnes ont été interpellées sur le territoire de la capitale belge, et une personne a été arrêtée dans la commune bruxelloise périphérique de Jette, selon le porte-parole, qui n'a fourni aucun détail sur leur identité.

    "Il sera décidé demain si un mandat d'arrêt (inculpation, ndlr) est décerné à l'encontre de ces personnes", a-t-il ajouté.

    Au moins deux hommes avaient été repérés par la police sur les images de vidéosurveillance de l'aéroport et du métro en compagnie des trois assaillants qui s'y sont fait sauter. Ils sont activement recherchés.

    Des perquisitions ont également été menées dans la commune de Schaerbeek, d'où les kamikazes étaient partis mardi matin en taxi vers l'aéroport, avec trois valises bourrées d'explosifs. Mais aucune arrestation n'a eu lieu dans cette commune.

  • La société gestionnaire de l'aéroport de Bruxelles annonce que l'aéroport restera fermé au trafic voyageurs jusqu'à dimanche inclus.  

  • Comme à son habitude, Charlie Hebdo n'a pas fait dans la dentelle. Pour les attentats de Bruxelles, le journal satirique a encore appliqué sa méthode de la dédramatisation par l'humour noir, n'hésitant pas à tourner en dérision la scène de crime de l'aéroport. 

    «Jamais à l'heure !» «Quelqu'un à vu ma valise ?» peut-on lire sur l'un des deux dessins, qui représente une mare de sang au milieu de laquelle des membres déchiquetés discutent entre eux comme s'ils étaient de simples passagers ronchons. Sur l'autre dessin, on voit deux jihadistes discuter entre eux en poussant un chariot et se demandant s'ils prennent le hublot ou le couloir. 

    Coco, dessinatrice et survivante de Charlie Hebdo, a également fourni un dessin en exclusivité au «Soir» suite aux attentats. 

  • Le ministre belge de la Justice Koen Geens et le vice-Premier ministre Jan Jambon ont présenté leur démission dans la foulée des attentats. Charles Michel, le Premier ministre, les a refusées.

  • Les vols Ryanair depuis et vers Bruxelles déviés à Charleroi au moins jusqu'au mardi 29 mars inclus.

    Brussels Airlines aussi dévie ses vols vers d'autres aéroports.

  • Khalid el-Bakraoui, le kamikaze du métro bruxellois, faisait l'objet d'une fiche rouge d'Interpol selon le New York Times. Une alerte avait été lancée à toutes les polices du monde, pour dire qu'il était recherché en Belgique pour avoir violé les conditions de sa libération conditionnelle.

Selon plusieurs témoins, des explosions ont retenti à l'aéroport bruxellois de Zaventem ce matin, peu avant 8 heures. Un témoignage confirmé par les pompiers, selon RTBF.

L'aéroport a été fermé, plus aucun vol n'arrive ni ne part de Zaventem. Les avions sont détournés vers Anvers. Ils volent au-dessus de Liège.

Le trafic ferroviaire a été interrompu à la gare de l'aéroport.

D’après des témoignages, les explosions auraient eu lieu près des comptoirs d’enregistrement des compagnies aériennes américaines.

Détails à suivre...

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales