L’Irak construit un mur et des tranchées autour de Bagdad contre les attaques terroristes

images d'archives© reuters Source: Reuters
images d'archives

Les travaux ont commencé au nord de la ville. Sur 100 kilomètres, un mur et des tranchées sont en train d'être construits, avec pour but d'arrêter les attaques terroristes dont la ville est victime depuis plusieurs années.

Ce mur doit renforcer les déjà nombreux points de contrôle de la capitale irakienne. Le porte-parole du ministère de l’Intérieur irakien a déclaré que le travail avait commencé sur un tronçon de 100 kilomètres au nord-nord-ouest, de la ville. «Le mur aura une hauteur de trois mètres, et sera en partie construit avec des barrières de béton déjà en usage dans une grande partie de la capitale», a-t-il précisé.

Depuis l'invasion américaine de 2003, Bagdad a vu des bombardements quasi-quotidiens, ciblant principalement les forces de sécurité et la majorité chiite du pays. Le groupe Etat islamique et ses prédécesseurs ont été accusés d'attaques de grande ampleur, qui ont fait des milliers de morts. Il y a une semaine encore, des attaques dans les rues de la capitale ont tué huit personnes et fait 28 blessés. 

Selon les chiffres de l'ONU, 490 civils ont été tués et 1 157 blessés en Irak . Bagdad a été la ville la plus touchée, avec 299 civils tués et 785 blessés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales