L’Irak n’a pas besoin de forces étrangères sur son territoire, selon Bagdad

Les forces de sécurité irakiennes © Alaa Al-Marjani Source: Reuters
Les forces de sécurité irakiennes

Le ministre irakien des Affaires étrangères, Ibrahim al-Jaafari, a déclaré que toutes les opérations antiterroristes en Irak seront effectuées par les troupes irakiennes, sans aide internationale. Mais «certains conseillers» restent, a-t-il ajouté.

Seules les troupes nationales seront affectées à la lutte contre Daesh sur le territoire de l’Irak, a fait savoir Ibrahim al-Jaafari, le ministre irakien des Affaires étrangères, sur le site internet de son ministère.

Les forces irakiennes seront les seules à contrôler les opérations sur le terrain et celles qui ciblent les terroristes en Irak, a déclaré le ministre en marge du Forum de coopération arabo-indien qui se tient à Manama, au Bahreïn. L’ingérence d’autres pays, à l’exception de certains conseillers, sera considérée comme une violation de la souveraineté irakienne, a-t-il encore ajouté.

Ibrahim al-Jaafari espère que les troupes nationales pourront exterminer tous les combattants de Daesh du territoire irakien d’ici la fin 2016.

Pour le moment, 3 600 militaires américains environ se trouvent en Irak et leur travail consiste à fournir une assistance aux militaires irakiens.

Des responsables américains ont promis que «des centaines, pas des milliers» de militaires arriveront. La semaine dernière, le secrétaire à la Défense, Ashton Carter, a annoncé que le nombre de soldats augmenterait considérablement parce que le Pentagone essaie de faire plus en Irak. Le nombre exact de militaires, ainsi que leur date d’arrivée, sont encore inconnus.

Ashton Carter a indiqué que les militaires américains aideraient l’armée irakienne dans sa lutte contre Daesh et notamment, à perturber la connexion entre les centres terroristes situés dans les villes de Mossoul, en Irak, et de Raqqa, en Syrie.

«Nous devons les détruire dans ces deux emplacements et je voudrais le faire le plus vite possible», a déclaré le secrétaire américain à la Défense.

En savoir plus : 30 soldats irakiens tués et 20 autres blessés dans un raid américain dans la région de Falloujah

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales