Finlande: le Premier ministre retire son offre d’hébergement aux réfugiés dans sa maison de vacances

Le Premier ministre finlandais© reuters Source: Reuters
Le Premier ministre finlandais

Juha Sipilä, le Premier ministre finlandais, avait proposé aux demandeurs d’asile de rester dans sa maison de vacances. Mais il revient sur sa proposition en invoquant des raisons de sécurité.

En septembre 2015, le Premier ministre avait fait preuve d’une grande générosité en annonçant que sa maison d’Oulu (au Nord-Est de la Finlande) serait ouverte aux réfugiés. Mais selon des experts sa maison ne serait pas sûre et il a été obligé de retirer son invitation.

Un journal local explique que cette décision a été prise avec les services de renseignement et le bureau du Premier ministre. Cependant, Juha Sipilä a déclaré que son offre tenait toujours, dès lors que les conditions de sécurité seront optimales, sans préciser combien de temps cela prendrait. Le chef de la sécurité a précisé aux médias finlandais que la maison du Premier ministre était «trop publique» pour accueillir une famille. Le Premier ministre a appelé les citoyens finlandais, les églises et les organisations bénévoles à ouvrir leurs portes aux demandeurs d’asile : «Nous devons tous nous regarder dans le miroir et nous demander comment nous pouvons les aider».

Le journal finlandais Iltalehti rapporte que l'arrivée des demandeurs d'asile dans cette maison pourrait entraîner des manifestations anti-migrants, et ce serait donc pour cela que l'invitation aurait été retirée. 

En 2015, quelque 32 000 demandeurs d'asile sont arrivés en Finlande, soit 3 600 de de plus qu'en 2014. Cet afflux a déclenché un mouvement d'indignation parmi certains Finlandais qui ont créé des groupes d'autodéfense pour patrouiller dans les rues afin d'assurer la «protection» de la population locale. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales