Finlande : un revenu minimum de 800 euros par mois pour chaque citoyen

Le président finlandais Sauli Niinisto et son homologue slovaque Andrej Kiska © Lehtikuva Lehtikuva Source: Reuters
Le président finlandais Sauli Niinisto et son homologue slovaque Andrej Kiska

Pour lutter contre le chômage, le gouvernement finlandais envisage d'accorder à chacun de ses citoyens un revenu de 800 euros par mois. L'objectif : offrir une base de revenu qui permette à la population d'accepter des emplois peu rémunérateurs.

«Pour moi, un revenu minimum est synonyme de simplification du système de sécurité sociale», justifie Juha Sipila, le Premier ministre finlandaissur le site d'information QZ.

Les finlandais, qui plébiscitent à 69% la mesure, devront attendre novembre 2016 pour savoir si la proposition d'un revenu minimum fixé à 800 euros sera adoptée. 

Selon QZ, la Finlande suivrait l'exemple des Pays-Bas et aurait de forte chance de retenir le projet. 

Cette idée s'inspire de nombreux pays qui ont appliqué une politique similaire en période de chômage afin d'inciter les populations à accepter des emplois peu lucratifs en leur apportant une base de revenu complémentaire. 

Reste à savoir comment financer une telle initiative pour ce petit pays d'environ 5,4 millions d'habitants. Car si l'idée est de permettre au gouvernement de réaliser des économies, il faudra néanmoins pourvoir les fonds - estimés à 52,2 milliards d'euros par an par l'agence Bloomberg

Selon QZ, la solution définitive reste à être pensée mais il est envisageable que le revenu minimum ne soit accordé qu'aux adultes, soit 4,9 millions d'habitants, afin de limiter les coûts.

Reste également à déterminer si la perspective d'accorder cette somme à tout citoyen, sans distinction entre nécessiteux et fortunés ne risque pas d'accentuer les inégalités. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales