Primaire républicaine : Ted Cruz s'impose face à Donald Trump dans l'Iowa

Source: Reuters

Ted Cruz devance de 4 points Donald Trump qui était pourtant donné favori de cette primaire républicaine. Le sénateur du Texas devance d'un seul petit point d'écart celui de Floride, Marc Rubio.

Selon les premières estimations divulguées par les médias américains, le vainqueur républicain a remporté environ 28% des voix dans l'Iowa, état rural où les évangéliques sont particulièrement nombreux. 63% d'entre-eux ont d'ailleurs voté en faveur du sénateur du Texas, Ted Cruz, connu pour ses positions très conservatrices. Si ce petit Etat du Midwest ne concentre que trois millions d'habitants et ne représente que seulement 2% de la masse électorale, cette victoire demeure néanmoins un symbole fort pour Ted Cruz. «Le futur président des Etats-Unis ne sera pas choisi par les médias bni par l'establishment de Washington ni par les lobbyistes mais [...] par nous, le peuple, le peuple américain», a-t-il lancé devant ses partisans en liesse. 

De son côté, Donald Trump a tenu à faire profil bas. Deuxième avec 24% des suffrages, il a remercié Ted Cruz et a déclaré : «Je suis honoré, je suis honoré». Le magnat de l'immobilier voulant prouver son attachement à cet Etat, s'est même demandé s'il n'allait pas acheter une ferme dans l'Iowa. Malgré ce premier échec, le favori républicain des sondages a promis de triompher dans le New Hampshire où se tiendra la deuxième primaire le 9 février. «Vous allez tellement gagner grâce à moi que vous en aurez marre de gagner», a-t-il assuré à ses supporters. 

Arrivé sur la troisième marche, Marco Rubio a de son côté déclaré que Ted Cruz avait «mérité» sa victoire. Fustigeant ses détracteurs qui lui reprochent un manque d'expérience, le plus jeune des candidats profite d'une belle dynamique et crée ainsi la surprise. «Quand je serai le candidat de notre parti, nous battrons Hillary Clinton ou Bernie Sanders», a-t-il déclaré. 

Les autres candidats en course sont quant à eux très loin derrière. BenCarson recueille un peu plus de 9% des suffrages. RandPaul n'en a rassemblé que 4,5%. Jeb Bush, fils et frère des présidents George H. W. Bush et George W. Bush n'a pas réussi à dépasser la barre des 3%. 

Bernie Sanders et Hillary Clinton au coude-à-coude 

Côté démocrate, le suspens reste entier. Hillary Clinton et Bernie Sanders sont dans un mouchoir de poche, l'ex-secrétaire d'Etat dispose de 49,8% des suffrages exprimés, contre 49,6% pour son principal rival. Mais les résultats définitifs ne seront connus que le 2 février. 

Lire aussi : Elections américaines : Trump et Sanders vont-ils faire mentir les prédictions ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales