Syrie : les espions allemands coopèrent de nouveau avec les services secrets de Bachar al-Assad

© POOL New Source: Reuters

Le Bild Daily révèle que le renseignement Allemand aurait ravivé ses échanges avec ses homologues Syriens afin de collecter des informations sur les réseaux islamistes, malgré la position officiellement anti-Assad de Berlin.

Les médias allemands évoquent déjà la «première guerre» d'Angela Merkel. 

Pourtant, dans ses discours, la chancelière semble toujours aussi résolue à ne pas soutenir Bachar al-Assad. 

Comme le rapporte Reuters, elle insistait encore mercredi dernier devant le Bundestag, le Parlement allemand, sur la nécessité de trouver une solution diplomatique au conflit Syrien - une solution qui selon elle, ne peut s'envisager sans le départ du président Syrien. 

Les révélations du Bild viennent pointer les contradictions et les paradoxes de la stratégie d'Outre-Rhin. En effet selon le journal allemand, le BND, les services secrets allemands, voudraient réouvrir une station à Damas rapidement afin d'y poster des agents.  

Toujours selon la même source, le renseignement Allemand aurait déjà commencé à coopérer avec ses homologues Syriens : des agents de renseignement allemands voyageraient régulièrement en Syrie pour échanger avec leurs confrères. 

Par ailleurs, Reuters rappelle qu'il y a deux semaines, le Parlement allemand approuvait un plan pour soutenir une campagne de tirs aériens menée par les Etats-Unis contre l'Etat islamique en Syrie.

L'implication de l'Allemagne dans la lutte contre l'Etat islamique consisterait principalement à avoir recours à des chasseurs Tornado de reconnaissance, à envoyer une frégate pour aider à protéger le porte-avions Français Charles de Gaulle et des avions de ravitaillement ainsi que du personnel militaire à hauteur de 1200 individus.

La ministre Allemande de la Défense a néanmoins précisé que toute coopération militaire entre forces gouvernementales Syriennes et Allemandes était exclue. 

Selon Reuters, le BND n'a pas souhaité commenter les assertions du journal.  

Les révélations du Bild ont suscité une certaine inquiétude pour la presse d'Outre-Rhin, qui redoute que des pilotes allemands ne se retrouvent pris au piège dans des zones contrôlées par Daesh. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales