Le Parlement allemand envoie 1 200 militaires et sept avions pour lutter contre Daesh en Syrie

La chancelière allemande Angela Merkel et la ministre de la Défense Ursula von der Leyen Source: Reuters
La chancelière allemande Angela Merkel et la ministre de la Défense Ursula von der Leyen

Les législateurs ont voté, ce vendredi, pour la participation d'avions allemands à la lutte contre les terroristes de l’Etat islamique (Daesh).

Six avions de reconnaissance Tornado, un avion de ravitaillement et jusqu’à 1 200 militaires seront acheminés en Syrie, a fait savoir l’agence Reuters. L’Allemagne n’entend cependant pas mener de frappes contre les positions de l’Etat islamique au contraire des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne, de la France et de la Russie.

445 députés ont voté pour cette décision contre 146, alors que sept membres du Parlement se sont abstenus.

Il s’agira de la plus importante opération de l’armée allemande à l’étranger actuellement en cour, qui a été autorisée pour une durée d’un an, et devra coûter près de 134 millions d’euros.

Les forces militaires seront déployés «au-dessus de la Syrie, là où opère l’Etat islamique, sur le territoire des Etats qui ont donné leur autorisation, ainsi que dans l’est de la Méditerranée, dans le golfe d’Aden, la mer Rouge et les mers avoisinantes», a annoncé l’Armée allemande dans un communiqué.

Au côté des forces aériennes, le navire de combat Sachsen sera envoyé pour assister le porte-avions français Charles de Gaulle, qui opère actuellement dans l’est de la Méditerranée.

Cette décision de Berlin fait suite à la demande de la France, faite après les attentats de Paris de 13 novembre, quand Hollande a invoqué la clause de défense mutuelle de l’Union européenne pour combattre les auteurs de ces attaques.

En savoir plus : Premières frappes aériennes de la Grande-Bretagne en Syrie, prémices d’une longue guerre

Mercredi soir, le Parlement du Royaume-Uni a également autorisé le pays a participer à la campagne militaire de la coalition en Syrie. Les premières frappes britanniques contre Daesh ont été portés dès jeudi matin.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales