Les Allemands ont peur de l'Europe, de l'économie et du futur

La chancelière allemande au Bundestag le 16 décembre dernier Source: Reuters
La chancelière allemande au Bundestag le 16 décembre dernier

Un sondage annuel publiéle 16 décembre montre que les Allemands ont de plus en plus peur de l'avenir.

Le nombre d'Allemands qui a indiqué appréhender le futur avec peur a presque doublé en un an. Près de 55% des personnes interrogées ont indiqué redouter l'avenir au mois de novembre.

Comparativement, ils étaient 28% en 2013 et 31% en 2014. Un panel de 2 000 Allemands, âgés de 14 ans ou plus, ont été interrogés entre le 6 et le 20 novembre dernier.

Le responsable scientifique de la Fondation Hamburg pour les questions d'avenir, Ulrich Reinhardt, avance que la crise des réfugiés et les récentes attaques terroristes, notamment celles du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis, peuvent expliquer ces résultats.

  • 55% des personnes interrogées ont peur de l'avenir
  • 70% pensent que l'Europe va se dissoudre
  • 79% estiment que l'économie allemande va empirer
  • 87% pensent que les politiciens vont perdre leur confiance

Lire aussi : Angela Merkel : «Le multiculturalisme est un leurre»

81% des jeunes Allemands pensent que l'économie va se déteriorer

Le sentiment de peur est bien plus prononcée chez les Allemands les plus âgés. Les plus de 55 ans sont 64% à avoir peur de ce qu'il va arriver, contre 42% chez les 14 et 34 ans, qui se préoccupent, eux, beaucoup plus de l'avenir économique du pays. Ils ne sont en effet que 21% à penser que la bonne passe actuelle va se poursuivre.

Les 35-54 ans sont, quant à eux, encore plus pessimistes puisqu'ils sont 83% à penser que la situation va se déteriorer. Les gens estiment qu'ils ne vont pas pouvoir conserver leur niveau de vie, explique encore Ulrich Reinhardt.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales