Abdelhamid Abaaoud, le cerveau des attentats de Paris, aurait échappé à la police grecque

Abdelhamid Abaaoud, le cerveau des attentats de Paris, aurait échappé à la police grecque Source: Reuters
Abdelhamid Abaaoud
Suivez RT France surTelegram

La police grecque aurait tenté de capturer la tête pensante des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud, en janvier dernier alors qu'il était à Athènes.

Une source au sein de l'anti-terrorisme belge a déclaré à la BBC que la Grèce avait planifié la capture d'Abdelhamid Abaaoud en janvier mais que l'opération avait échoué.

D'origine marocaine, Abdelhamid Abaaoud a été tué par la police française lors d'un échange de coups de feu à Saint-Denis, cinq jours après les attentats de Paris et de Saint-Denis qui ont fait 130 morts le 13 novembre dernier. L'opération grecque devait intervenir avant celle menée le 15 janvier par les forces de police belges à Verviers, une ville située près de Liège à l'est du pays, au cours de laquelle deux terroristes présumés avaient trouvé la mort.

Les autorités grecques étaient sur les traces d'Abdelhamid Abaaoud alors qu'il dirigeait la cellule belge par téléphone depuis Athènes. Un officier de la police belge était ainsi présent dans la capitale hellénique avant l'assaut de Verviers afin de coordonner les actions pour l'interpellation d'Abdelhamid Abaaoud.

La police a ensuite perdu son signal, on ne sait pas encore comment, mais cela ne l'a pas empêchée d'effectuer une descente dans deux appartements de la capitale. On sait maintenant que l'ADN retrouvé sur les lieux était celui de l'islamiste recherché qu'un voisin a déclaré avoir vu deux fois.

Lire aussi: La maire de Molenbeek possédait une liste de terroristes dont ceux de Paris, depuis des semaines

Abdelhamid Abaaoud n'est pas le seul lien entre la Grèce et les attentats de Paris. Salah Abdeslam, toujours en fuite, s'est aussi rendu en Grèce depuis l'Italie en ferry le 1er août dernier. Deux des kamikazes qui se sont fait exploser aux alentours du Stade de France se sont rendus sur l'île de Leros en octobre depuis la Turquie, en se faisant passer pour des réfugiés.

Lire aussi: Qui est Abdelhamid Abaaoud, le prétendu cerveau des attentats de Paris ?

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix