Fermeture de l'ambassade du Venezuela à Washington, dont le personnel soutenait Juan Guaido

L'entrée de l'ambassade du Venezuela à Washington, le 14 mai 2019 (image d'illustration).© MANDEL NGAN Source: AFP
L'entrée de l'ambassade du Venezuela à Washington, le 14 mai 2019 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'ambassade du Venezuela à Washington ferme ses portes. Son personnel était jusqu'alors composé de partisans de Juan Guaido, dont la légitimité vient d'être une nouvelle fois remise en cause au sein même de l'opposition vénézuélienne.

Moins d'une semaine après que des partis de l'opposition vénézuélienne ont mis un terme définitif au soi-disant «gouvernement intérimaire» de Juan Guaido (homme politique qui, en pouvant compter sur le soutien des Etats-Unis, s'est autoproclamé président de son pays en janvier 2019), l'ambassade du Venezuela à Washington, dont le personnel soutenait cet adversaire du président chaviste Nicolas Maduro, a annoncé le 6 janvier sa fermeture.

«[L'ambassade du Venezuela à Washington] et tous ses représentants ont formellement cessé d'exercer leurs fonctions à compter de jeudi», a fait savoir la représentation diplomatique par voie de communiqué, assurant regretter que les ressortissants vénézuéliens aux Etats-Unis soient ainsi privés de services consulaires. Ainsi que l'a rapporté l'AFP, l'ambassadeur sortant, Carlos Vecchio, a regretté dans une déclaration «l'erreur politique, économique et morale» commise par l'opposition en mettant fin à l'intérim de Juan Guaido, et a estimé que Nicolas Maduro était «le seul à bénéficier de cette décision».

Une page de plus qui se tourne pour Juan Guaido 

Pour rappel, la prise de pouvoir autoproclamée par Juan Guaido début 2019 avait suscité des réactions diamétralement opposées de part et d'autre du globe, certains pays ayant immédiatement reconnu l'opposant comme nouveau président par intérim, alors que d'autres avaient apporté leur soutien au président élu Nicolas Maduro.

Les diplomates vénézuéliens alors en poste dans la capitale américaine, fidèles au président Nicolas Maduro, avaient fini par retourner au Venezuela après que l'Organisation des Etats américains (OEA) eut accepté de faire siéger à leur place un émissaire de l'opposition. Par la suite, le bâtiment de l'ambassade avait été occupé pendant plusieurs semaines à partir d'avril 2019 par des partisans de Nicolas Maduro, donnant lieu à des face-à-face tendus avec des supporters de Juan Guaido manifestant dans la rue, jusqu'à l'éviction des occupants par la police.

Malgré le soutien actif qu'il a un temps reçu de la part de l'administration américaine, Juan Guaido n'a jamais réussi à faire chavirer Nicolas Maduro. Depuis longtemps contesté au sein même de l'opposition vénézuélienne, Juan Guaido a en revanche perdu au fil du temps le soutien dont il bénéficiait sur la scène internationale. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix