«Convoi des teubés» : une chroniqueuse de France Inter fustige le mouvement Convoi de la liberté

«Convoi des teubés» : une chroniqueuse de France Inter fustige le mouvement Convoi de la liberté© Ludovic MARIN Source: AFP
images
Sophia Aram prononce un discours lors du Forum Génération Égalité organisé au Palais du Louvre à Paris le 30 juin 2021.
Suivez RT France surTelegram

Sur Twitter, la chroniqueuse de France Inter Sophia Aram a qualifié le Convoi de la liberté de «convoi de teubés». Elle a également fustigé les personnalités politiques qui ont apporté leur soutien à la mobilisation.

Dans un tweet publié le 12 février, la chroniqueuse de France Inter, Sophia Aram, a qualifié le Convoi de la liberté, qui manifeste le jour même dans les rues de Paris, de «convoi des teubés». Dans le même message, elle a également fustigé les personnalités politiques qui ont apporté leur soutien au mouvement. C'est ainsi que Sophia Aram a estimé qu'à «la remorque du #ConvoiDesTeubes», se trouvait un «curieux attelage venu sucer le pot des antivax-à-moteur à deux mois d'une élection».

Ces derniers jours, l'animatrice avait déjà vertement critiqué la mobilisation. Le 9 février, celle qui se présente comme «bien-pensante, athée, climato-effrayée et bobo-assumée» avait par exemple tancé les participants au Convoi de la liberté en ces termes : «Je vois des cons, mais je ne vois pas la liberté.» 

Ces affirmations ont suscité de vives critiques sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes ont en effet déploré le fait qu'une animatrice de la radio publique France Inter s'arroge le droit de tenir de tels propos. 

Ce n'est pas la première fois que France Inter se trouve au cœur d'une polémique du fait de prises de position dans son traitement de l'information. Ces dernières années, plusieurs personnalités politiques ont dénoncé le manque de neutralité, selon elles, de la radio publique. Le 9 février, sur les ondes de France Inter, Eric Zemmour avait qualifié les journalistes de la radio publique de «représentants de la pensée de gauche» et affirmé que les Français n’avaient pas «à payer pour une radio orientée politiquement». En 2018, c'était Nadine Morano qui avait qualifié France Inter de «radio de gauche avec des "pas humoristes" militants».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix