François Hollande, «en Syrie, la France discute avec tous et n’écarte personne»

Source: Reuters

François Hollande, a déclaré dimanche 27 septembre à New-York, que la France « discute avec tous et n’écarte personne » dans la recherche d’une solution politique en Syrie, alors que la France y a déjà effectué ses premières frappes.

Suivant l’exemple de la chancelière allemande Angela Merkel, François Hollande, qui jusqu’alors refusait d’inclure le président syrien Bachar el-Assad au dialogue pour tenter de résoudre le conflit en Syrie, a alors déclaré que la France est désormais prête à discuter avec tous pour accéder à une solution politique en Syrie.

En savoir plus : Merkel souhaite impliquer Bachar el-Assad dans la résolution du conflit syrien

 

François Hollande, qui se trouve actuellement à New-York dans le cadre de la 70ème Assemblée générale de l’ONU, a néanmoins ajouté que « l’avenir de la Syrie ne peut pas passer par Bachar el-Assad », et que d’autres frappes aériennes françaises pourront avoir lieu « dans les prochaines semaines ».

En savoir plus : La France a fait ses premières frappes aériennes contre Daesh en Syrie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales