Européennes : Castaner redoute que des Gilets jaunes bloquent les urnes

Européennes : Castaner redoute que des Gilets jaunes bloquent les urnes© FRANCOIS GUILLOT Source: AFP

Les Gilets jaunes «les plus radicaux» vont-ils déferler sur les bureaux de vote le 26 mai ? Le ministre de l'Intérieur évoque l'hypothèse de blocages et de «tentatives d’intimidation» mais assure que «les services» sont au travail.

Dans un article publié le 8 mai, le magazine Paris Match livre quelques citations choisies du ministre de l'Intérieur à l'occasion de sa rencontre avec des élus locaux place Beauvau : «Nous ne pouvons pas exclure des tentatives d’intimidation», assure notamment Christophe Castaner en référence à de supposées opérations qui pourraient être menées contre des bureaux de vote le 26 lors du scrutin pour les élections européennes... Les suspects désignés par l'article seraient les Gilets jaunes «les plus radicaux».

«Un blocage des urnes ?» s'inquiète l'hebdomadaire. Et le ministre d'Etat de répondre : «Oui, cela fait partie des appels identifiés sur lesquels les services travaillent.» Selon les informations de Paris Match, Christophe Castaner aurait même «alerté les préfets» et depuis quelques jours, les services du renseignement se pencheraient donc sur ce dossier pour cibler les appels au blocage et «évaluer la situation», selon les mots de Christophe Castaner rapportés par le magazine people.

L'hebdomadaire analyse ensuite : «Le ministre est d’autant plus méfiant que le dernier week-end de mobilisation s’est soldé par la plus faible participation des Gilets jaunes depuis le début du mouvement [...] les plus ultras pourraient donc être tentés par des actions symboliques alors que les pays membres de l’Union européenne, accusée de tous les maux par ses opposants, votent au même moment.»

Paris Match ne précise cependant pas à qui appartient ce décryptage : est-ce une projection des «services» évoqués par l'article ? Ou bien une prévision du ministre d'Etat qui avait condamné une «attaque» de l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière ? A moins qu'il ne s'agisse de la spéculation d'un journaliste ? Le mystère demeure, mais, pas avare d'empathie et visiblement bien renseigné, l'article précise qu'il s'agit d'un «cauchemar sans fin pour Castaner, qui a déjà dû faire un mini mea culpa sur le 1er Mai [...] après avoir parlé un peu vite.»

Lire aussi : Acte 25 des Gilets jaunes : Castaner, cible des manifestants après la polémique du 1er Mai

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»